Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Normes MARC Logo Marc 21

Les formats MARC 21 : contexte et principes

Révision de novembre 1996

Comité MARBI
(Machine-Readable Bibliographic Information Committee)
des secteurs ALCTS/LITA/RUSA de la American Library Association conjointement avec le
Network Development and MARC Standards Office, de la Library of Congress

Traduction de « The MARC 21 Formats: Background and Principles »

par Bibliothèque et Archives Canada, Normes, BGI

Disponible en anglais à : www.loc.gov/marc/96principl.html


Le présent énoncé sur le contexte et les principes de la désignation du contenu des formats MARC 21 a été approuvé par le Machine-Readable Bibliographic Information Committee (MARBI) des secteurs ALCTS/LITA/RUSA de l'American Library Association, après consultations auprès de représentants des bibliothèques nationales des États Unis et du Canada ainsi que des réseaux bibliographiques désignés. L'énoncé explique les principes qui sous tendent la création des formats MARC 21 et constitue un ensemble de principes de travail pour l'élaboration continue des formats. Le document sera révisé au besoin.

Section 1: introduction
Section 2: considération d'ordre général
Section 3: éléments de la structure
Section 4: désignation du contenu
Section 5: organisation de la notice
Section 6: zones de longueur variable et étiquettes numériques
Section 7: zones de contôle de longueur variable
Section 8: zones de données de longueur variable
Section 9: données codées
Normes et autres documents sur les formats MARC 21


1. Introduction

1.1. Les formats MARC 21 constituent des normes pour la représentation et la communication d'information bibliographique et connexe en un format ordinologue.

1.2. Une notice MARC se compose de trois éléments : la structure, la désignation de contenu et les données.
1.2.1. La mise en œuvre des normes nationales et internationales, par exemple, Information Interchange Format (ANSI Z39.2) et Format for Information Exchange (ISO 2709) constitue la structure des notices MARC.
1.2.2. La désignation de contenu, c'est à dire les codes et les conventions établis pour définir et préciser davantage les éléments de données d'une notice à l'appui de la manipulation de ces données, est définie par les formats MARC 21.
1.2.3. Le contenu de la plupart des éléments de données est défini par des normes externes aux formats, par exemple, les Règles de catalogage anglo américaines et la National Library of Medicine Classification. Le contenu d'autres éléments de données (voir par exemple la section 9 ci dessus sur les données codées) est défini par les formats MARC 21.
1.3. Un format MARC 21 est composé d'un ensemble de codes et de désignateurs de contenu définis pour des notices ordinologues. Des formats sont définis pour cinq types de données : de nature bibliographique, sur les fonds, l'autorité la classification et les renseignements communautaires.
1.3.1. Le format MARC 21 pour les données bibliographiques précise les spécifications de format pour l'encodage d'éléments de données nécessaires à la description, à l'extraction et au contrôle de divers types de matériel bibliographique. Le format MARC 21 pour les données bibliographiques se veut un format intégré pour l'identification et la description de différents formats de matériel bibliographique. Les spécifications MARC 21 sont définies pour les livres, les publications en série, les fichiers informatiques, les cartes, la musique, le matériel visuel et le matériel mixte. Grâce à l'intégration totale des anciens formats bibliographiques uniques, on maintient une définition et une utilisation homogènes des différents types de matériel.
1.3.2. Le format MARC 21 pour les données sur les fonds précise les spécifications de format pour l'encodage d'éléments de données pertinents concernant les fonds et les données sur l'emplacement des données visant tous les genres de matériel.
1.3.3. Le format MARC 21 pour les vedettes d'autorité précise les spécifications de format pour l'encodage d'éléments de données nécessaires à l'identification ou au contrôle du contenu et à la désignation de contenu des sections d'une notice bibliographique visée par un contrôle d'autorité.
1.3.4. Le format MARC 21 pour les données de classification précise les spécifications de format pour l'encodage d'éléments de données visant les numéros de classification et les rubriques connexes. Les notices de classification servent à la gestion et à l'élaboration de plans de classification.
1.3.5. Le format MARC 21 pour les renseignements communautaires précise les spécifications de format pour les notices fournissant de l'information sur des événements, des programmes, des services, etc. afin de pouvoir intégrer cette information dans les mêmes catalogues d'accès public que les données fournies dans les autres types de notice.
1.4. Les formats MARC 21 sont gérés par la Library of Congress, en consultation avec diverses collectivités d'utilisateurs.

1.4.1. À la suite d'activités de mise à jour et de révision, des désignations de contenu deviennent désuètes ou sont supprimées des formats. Une désignation de contenu est désuète lorsqu'elle n'est plus jugée pertinente ou lorsque l'élément de donnée n'est plus nécessaire. Un désignateur de contenu désuet peut encore apparaître dans des notices créées auparavant. Les désignateurs de contenu désuets ne sont pas utilisés dans les nouvelles notices. Un désignateur de contenu supprimé est celui qui est réservé dans MARC 21, mais n'a jamais été défini, ou qui a été défini mais qui n'a jamais été utilisé, selon toute probabilité.

1.4.2. Les principes énoncés dans le présent document ont été élaborés au fil des ans. Des exceptions aux principes sont faites pour certains formats, en raison des décisions prises au début du processus. Bon nombre de ces exceptions sont maintenant désuètes, mais d'autres demeurent car il faut maintenir la compatibilité en amont avec des formats en cours d'élaboration.

2. Considérations d'ordre général

2.1. Les formats MARC 21 sont des formats de communication visant essentiellement à fournir des spécifications pour l'échange entre systèmes de renseignements bibliographiques et connexes. Ces formats sont couramment utilisés dans divers environnements d'échange et de traitement de l'information. Ces formats de communication ne régissent pas le système d'entreposage interne ou les formats d'affichage utilisés par chaque système.

2.2. Les formats MARC 21, en particulier ceux pour les données bibliographiques et les vedettes d'autorité, ont été initialement conçus par la Library of Congress pour transmettre ses catalogues de notices à d'autres institutions. Les formats sont donc très étroitement liés aux besoins et méthodes de travail des bibliothèques nord américaines dotées de collections encyclopédiques. Les formats tiennent compte à la fois des différents codes de catalogage utilisés par la collectivité des bibliothèques et les exigences de la collectivité des archives.

2.3. Les formats MARC 21 ont été conçus afin de faciliter l'échange d'information bibliographique et de renseignements connexes. Des efforts ont été faits pour en maintenir la compatibilité avec d'autres formats nationaux et internationaux, par exemple, UKMARC et UNIMARC.

2.4. Les formats accordent la priorité aux besoins et aux considérations des organismes nationaux des États Unis et du Canada (Library of Congress, National Agricultural Library, National Library of Medicine, United States Government Printing Office et Bibliothèque nationale du Canada) car ce sont eux qui servent d'autorités en matière de catalogage et d'organismes responsables de certains éléments de données.

2.5. L'institution responsable de l'exactitude et de la désignation du contenu ainsi que de la transcription des données bibliographiques et d'autorité dans une notice MARC est mentionnée dans la zone 008/39 (éléments de données de longueur fixe - source de catalogage) et dans la zone 040 (source de catalogage). Cette responsabilité est évaluée à la lumière de la règle suivante.
2.5.1. Règle sur la responsabilité des parties :

2.5.1.1. Notices non modifiées - L'institution mentionnée comme institution de catalogage (zone 040$a) est considérée responsable du contenu des données de la notice, à l'exception des données de l'organisme d'attribution et de l'organisme d'autorité (se référer à la section 2.5.2.1. ci dessous). L'institution désignée institution de transcription (zone 040$c) est considérée responsable de l'exactitude de la désignation de contenu et de la transcription de toutes les données.

2.5.1.2. Notices modifiées - Les institutions désignées institutions de catalogage ou de modification (zone 040$a,$d) sont considérées collectivement responsables du contenu des données de la notice, à l'exception des données de l'organisme d'attribution et de l'organisme d'autorité (se référer à la section 2.5.2. ci dessous). Les institutions désignées institutions de catalogage ou de modification (zone 040$a,$d) sont considérées collectivement responsables de l'exactitude de la désignation de contenu et de la transcription.
2.5.2. Exceptions à la règle sur la responsabilité des parties :

2.5.2.1. Dans les formats MARC 21, certains éléments de données sont attribués uniquement par des organismes particuliers, par exemple, le numéro international normalisé des publications en série (zone 022) et le numéro de contrôle de la Library of Congress (zone 010). Le contenu de ces éléments attribués par un organisme relève toujours de celui ci.

2.5.2.2. Dans les formats MARC 21, certains éléments de données sont définis par rapport à un ou plusieurs organismes d'autorité chargés de la gestion des listes ou des règles sur lesquelles sont fondées les données, par exemple, la cote de la Library of Congress (zone 050) et la cote de la National Library of Medicine (zone 060). Si d'autres organismes peuvent créer un contenu semblable ou identique pour ces éléments de données, il est possible d'établir une désignation de contenu afin de faire une distinction entre le contenu attribué par l'organisme d'autorité et celui attribué par d'autres organismes. Dans le premier cas, la responsabilité du contenu incombe à l'organisme d'autorité, et dans le second, la règle sur la responsabilité des parties s'applique et aucune autre mention de l'organisme d'attribution n'est faite.
2.6. Le format MARC 21 pour les données bibliographiques établit une désignation de contenu uniquement pour les données concernant tous les exemplaires de l'entité bibliographique décrite.
2.6.1. L'information qui ne concerne que certains exemplaires, voire un seul, d'un titre donné peut intéresser d'autres institutions que celles qui possèdent les exemplaires. Les formats MARC 21 permettent une désignation de contenu restreinte pour l'encodage de cette information et pour l'identification de l'institution détentrice, par exemple, sous zone $5 des zones d'entrées supplémentaires 700-740 du format pour les données bibliographiques.

2.6.2. L'information qui ne concerne pas tous les exemplaires d'un titre et qui n'intéresse pas d'autres institutions est codée dans les zones locales. Par exemple, dans le format pour les données bibliographiques, le bloc 59X est réservé aux notes locales (se référer à la section 6.7. ci dessous).
2.7. Une notice MARC est généralement autonome, mais des éléments de données qui s'y trouvent fournissent des renseignements utilisés pour une liaison avec des notices correspondantes. Cette liaison peut être implicite, avec des points d'accès identiques dans chaque notice, ou explicite, avec une zone de liaison. Les zones de liaison 76X-78X du format pour les données bibliographiques peuvent inclure des éléments de données sélectionnés qui définissent l'article correspondant, ou un numéro de contrôle qui renvoie à la notice correspondante. De plus, un code explicite dans le guide signale une notice correspondant à une autre, à l'aide d'un numéro de contrôle.

3. Éléments de la structure

3.1. Les formats MARC 21 sont le résultat de la mise en œuvre du Information Interchange Format (ANSI Z39.2). Les formats intègrent également d'autres normes ANSI pertinentes.

3.2. Toute l'information versée dans une notice MARC est conservée sous forme de caractères, alors que les notices de communication MARC sont codées en langage Extended ASCII, au sens établi dans le document Spécifications MARC 21 pour la structure de notices, les jeux de caractères et le média d'échange.

3.3. La longueur de chaque zone de longueur variable peut être établie à partir de la partie de la longueur de zone de l'entrée du répertoire ou à partir du terminateur de zone [1E(16), 8 bits]. La longueur d'une notice peut être déterminée à partir de la longueur d'enregistrement logique dans la zone 00-04 du guide ou du terminateur de notice [1D(16)_, 8 bits]. L'emplacement de chaque zone de longueur variable est clairement énoncé par la position de caractère de départ de l'entrée du répertoire.

4. Désignation de contenu

4.1. La désignation de contenu a comme objectif de définir et de caractériser de façon suffisamment explicite les éléments de données inclus dans une notice MARC pour permettre la manipulation des données à diverses fins.

4.2. La désignation de contenu MARC vise à appuyer diverses fonctions, notamment :
4.2.1. l'affichage, soit le formatage des données pour l'affichage à l'écran, l'impression sur des fiches de format 3 pouces par 5 pouces ou dans des catalogues de livres, la production de catalogues SOM ou dans d'autres types de présentation visuelle des données.

4.2.2. l'extraction d'information, soit l'identification, la catégorisation et l'interrogation de n'importe quel élément de donnée repérable dans une notice.

4.3. Certaines zones servent à de multiples fonctions. Ainsi, la zone 245 (mention du titre) sert de transcription bibliographique du titre et de mention de responsabilité, ainsi que de point d'accès au titre.

4.4. Des constantes d'affichage sont prévues dans les formats MARC 21. Une constante est un terme, une phrase et / ou un espace ou convention de ponctuation que le système peut générer dans des circonstances définies afin d'offrir à l'utilisateur une présentation visuelle plus utile des données d'une notice. Ces constantes d'affichage ne sont pas incluses avec les données, mais peuvent être fournies pour permettre l'affichage de celles ci par le système de traitement. Par exemple, la sous zone $x de la zone 490 Mention des publications en série (et certaines autres zones) suggère la constante d'affichage ISSN. De même, la combinaison de l'étiquette numérique 780 (entrée précédente) et la valeur 2 du deuxième indicateur suggère la constante d'affichage Remplace.

4.5. Un certain tri de données est possible dans les formats MARC 21. En règle générale, le tri doit se faire par le biais d'algorithmes externes aux données.

5. Organisation d'une notice

5.1. Une notice MARC comprend trois grandes sections : le guide, le répertoire et les zones de longueur variable.

5.2. Le guide est composé d'éléments de données représentés par des valeurs codées et définis par leur position. Les éléments de données du guide définissent les paramètres de traitement de la notice. Le guide est d'une longueur fixe de 24 caractères et est placé au début de chaque notice MARC.

5.3. Le répertoire fournit l'étiquette numérique, la position du caractère de départ et la longueur de chaque zone de la notice. Les entrées du répertoire sont affichées en premier pour les zones de contrôle de longueur variable, selon l'ordre ascendant des étiquettes numériques. Suivent ensuite les entrées pour les zones de données de longueur variable, classées par ordre ascendant selon le premier caractère de l'étiquette numérique. L'ordre des zones dans la notice ne correspond pas forcément à celui des entrées du répertoire. Les étiquettes numériques en double se démarquent uniquement par l'emplacement de leurs zones respectives dans la notice. La longueur de l'entrée du répertoire est définie dans les éléments de la clé d'enregistrement des entrées des zones 20 23 du guide. Dans les formats MARC 21, une vedette de répertoire compte 12 caractères. Un terminateur de zone signale la fin du répertoire.

5.4. Les données d'une notice sont réparties dans des zones de longueur variable. Les formats MARC 21 font la différence entre deux types de zones de longueur variable : les zones de contrôle de longueur variable et les zones de données de longueur variable. Seule la structure distingue les zones de contrôle de celles de données (se référer aux sections 7 et 8 ci dessous). Les documents portant sur la norme MARC 21 utilisent parfois l'expression zones fixes pour désigner l'ensemble des zones de contrôle ou des zones de données codées particulières, par exemple 007 (zone fixe de description matérielle) ou 008 (éléments de données de longueur fixe).

6. Zones de longueur variable et étiquette numérique

6.1. Chaque zone d'une notice MARC se voit attribuer une séquence de trois chiffres ou « étiquette numérique ».

6.2. La norme ANSI Z39.2 précise que l'étiquette doit être composée de caractères alphanumériques ASCII, par exemple, des entiers décimaux de 0 à 9 ou des lettres de A à Z (minuscules ou majuscules, mais pas les deux). Jusqu'à maintenant, les formats MARC 21 n'utilisent que des étiquettes numériques.

6.3. L'étiquette est enregistrée dans l'entrée du répertoire de la zone, et non dans celle ci.

6.4. Les zones de longueur variable sont regroupées en blocs selon le premier caractère de l'étiquette, qui définit la fonction des données de la notice, par exemple, vedette principale, vedette secondaire, vedette matière. Le reste de l'étiquette fournit des renseignements sur le type d'information dans la zone, soit le nom de personne, nom de société ou titre.
6.4.1. Blocs du format pour les données bibliographiques :

0XX = Zones de contrôle
XX = Vedettes principales
20X-24X = Zones de titre ou associées au titre
25X-28X = Zones d'édition, adresse bibliographique, etc.
3XX = Zones de description matérielle, etc.
4XX = Mentions de collection
5XX = Notes
6XX = Zones des vedettes-matières
70X-75X = Vedettes secondaires
76X-78X = Zones de liaisons
80X-840 = Vedettes secondaires de collection
841-88X = Fonds, graphies alternatives, etc.
9XX = La valeur 9 est réservée à des fins locales
6.4.2. Blocs du format pour les vedettes d'autorité :

0XX = Zones de contrôle
1XX = Vedettes
2XX-3XX = Renvois complexes de vedettes-matières
4XX = Rappel de renvoi 'voir'
5XX = Rappel de renvoi 'voir aussi'
64X = Traitement de collection
664-666 = Renvois complexes de vedettes de nom
667-68X = Notes
7XX = Liaisons des vedettes
8XX = Emplacement et caractères graphiques alternatifs
9XX = La valeur 9 est réservée à des fins locales
6.4.3. Blocs du format pour les données sur les fonds :

0XX = Zones de contrôle
01X-066 = Zones de données de longueur variable
5XX, 84X = Notes
852 = Emplacement
856 = Emplacement et accès électroniques
853-878 = Données de mention de fonds - Renseignements généraux
853-855 = Libellé et ordonnance
863-865 = Énumération et chronologie
866-868 = Fonds textuels
876-878 = Identification des documents
880 = Représentation graphique auxiliaire
9XX = La valeur 9 est réservée à des fins locales
6.4.4. Blocs du format pour les données de classification :

0XX = Zones de contrôle
1XX = Indices de classification et termes
2XX = Renvoi voir complexe
3XX = Renvoi voir aussi complexe
4XX = Rappel d'indice invalide
5XX = Rappel d'indice valide
6XX = Zones de note
70X-75X = Zones de terme d'indexation
76X = Zones de construction d'indice
850 = Emplacement et accès électroniques
880 = Représentation graphique auxiliaire
9XX = La valeur 9 est réservée à des fins locales
6.4.5. Blocs du format pour les renseignements communautaires :

0XX = Zones de contrôle
1XX = Noms principaux
2XX = Titres, adresses
3XX = Description physique, etc.
4XX = Mentions de collections
5XX = Notes
6XX = Zones des vedettes-matières
7XX = Vedettes secondaire
8XX = Emplacement et graphie alternative
9XX = La valeur 9 est réservée à des fins locales
6.5. Certains blocs des formats MARC 21 comprennent des données pouvant être soumises à un contrôle d'autorité (1XX, 4XX, 6XX, 7XX et 8XX pour les notices bibliographiques; 1XX, 4XX, 5XX et 7XX pour les notices d'autorité, etc.).
6.5.1. Dans ces blocs, la désignation de contenu parallèle est maintenue. Les deux derniers caractères de l'étiquette numérique sont généralement définis comme suit :

X00 = Noms de personnes
X10 = Noms de collectivités
X11 = Noms de réunion
X30 = Titres uniformes
X50 = Nom commun
X51 = Nom géographique
une désignation de contenu plus précise (à l'aide d'indicateurs et de codes de sous zone) est établie pour les éléments de données soumis à un contrôle d'autorité. Cette désignation est normalisée pour les formats bibliographiques et les formats de contrôle. Les principes généraux ne visent que la série générale de zones de chaque bloc et non la série secondaire, c'est à dire les zones de liaison 760 787 du format bibliographique.
6.5.2. Dans une zone soumise à un contrôle d'autorité, il pourrait y avoir des éléments de données non visés par ce contrôle d'autorité et qui varient d'une notice à l'autre mais qui ont le même titre, par exemple, sous zone $e, code de relation.
6.5.3. Dans une zone non soumise à un contrôle d'autorité, chaque étiquette est définie de façon autonome. Dans la mesure du possible, les significations parallèles sont conservées.
6.6. Des principes ont été établis afin d'aider à décider dans quelles circonstances une zone distincte doit être définie pour des notes sur les données et dans quel cas les données doivent être ajoutées à une zone générale de notes.
6.6.1. Dans le format MARC 21 pour les données bibliographiques, une zone particulière de notes (5XX) est créée lorsque l'un des énoncés suivants est vrai.

6.6.1.1. Une indexation ou extraction par catégorie est requise pour les données définies pour les notes. Celles ci servent à des fins d'accès structuré mais ne ressemblent pas à un point d'accès contrôlé.

6.6.1.2. La manipulation spéciale de cette catégorie particulière de données constitue une exigence normale. Cette manipulation comprend un formatage spécial pour l'impression / l'affichage ou la sélection / suppression du document affiché ou imprimé.

6.6.1.3. L'organisation particulière de l'information pour des raisons autres que celles mentionnées en a) ou b), par exemple, à l'appui de normes particulières sur le contenu des données lorsqu'elles ne peuvent être confirmées dans les zones existantes.
6.6.2. Dans le format MARC 21 pour les vedettes d'autorité, les spécifications à l'égard des notes sont régies par les deux conditions suivantes :

6.6.2.1. Une zone spéciale de notes est requise lorsque la manipulation spéciale de cette catégorie particulière de données constitue une exigence normale. Cette manipulation comprend un formatage spécial pour l'impression / l'affichage ou la sélection / suppression du document affiché ou imprimé.

6.6.2.2. Il n'y a généralement pas de multiples notes créées pour tenir compte de l'information similaire portant sur différents types d'autorité. En d'autres mots, il n'y a pas de distinction entre les notes sur le sujet, le nom ou la série, si la même information vise plus d'un type; il n'y a pas de contrainte imposée sur les notes.
6.7. Certaines étiquettes sont réservées à des données locales. Les formats MARC 21 n'imposent aucune structure ou signification pour les zones locales. La transmission de zones locales entre des systèmes est régie par des ententes mutuelles sur le contenu et la désignation de contenu de ces zones.
6.7.1. Le bloc 9XX est réservé à des données locales.
6.7.2. En règle générale, une étiquette incluant le caractère 9 est réservée à des données locales dans la structure de blocs (se référer à la section 6.4. ci dessus).
6.7.3. L'évolution des formats MARC 21 au fil des ans a entraîné une exception à ce principe général, soit la zone 490 (mention de collection) dans le format bibliographique. On recense un bon nombre de zones désuètes avec des étiquettes dotées du caractère 9.
6.8. En théorie, toutes les zones, à l'exception des zones 001 (numéro de contrôle), 003 (identité du numéro de contrôle) et 005 (date / heure de la dernière transaction) peuvent être répétées. Cependant, la nature des données empêche souvent la répétition. Une notice bibliographique pourrait par exemple avoir une seule zone 245 (mention du titre) et une notice d'autorité pourrait avoir une seule zone de titre 1XX. Les formats MARC 21 précisent la capacité de répéter ou non chaque zone.

7. Zones de contrôle de longueur variable

7.1. Les zones 00X des formats MARC 21 sont des zones de contrôle de longueur variable.
7.2. Ces zones sont formées de données et d'un terminateur de zone, mais elles n'ont aucun indicateur ou code de sous zone (se référer aux sections 8.3 et 8.4 ci dessous).
7.3. Les zones de contrôle de longueur variable contiennent soit un seul élément de donnée ou une série d'éléments de données de longueur fixe, signalé par son premier caractère.

8. Zones de données de longueur variable

8.1. Seule la zone 00X n'est pas une zone de données de longueur variable.
8.2. La norme ANSI Z39.2 prévoit quatre niveaux de désignation de contenu dans les zones de données de longueur variable.
8.2.1. Une étiquette numérique de trois caractères, inscrite dans l'entrée du répertoire.
8.2.2. Des indicateurs placés au début de chaque zone de données de longueur variable; le nombre de ceux ci est indiqué dans la zone 10 du guide (compte des indicateurs).
8.2.3. Des codes de sous zone précédent chaque élément de données. La longueur du code est indiquée dans la zone 11 du guide (compte des codes de sous zone).
8.2.4. Un terminateur de zone est placé après le dernier élément de données de la zone.
8.3. Indicateurs
8.3.1. Les indicateurs fournissent des valeurs correspondant à l'information qui représente ou complète les données dans la zone.
8.3.2. Dans les formats MARC 21, deux emplacements de caractère sont réservés aux indicateurs avant chaque zone de données de longueur variable.
8.3.3. La définition des indicateurs varie pour chaque zone. Dans la mesure du possible, les significations parallèles sont maintenues.
8.3.4. La valeur de chaque indicateur est distincte; autrement dit, ils ne forment pas un tout.
8.3.5. L'indicateur peut être représenté par un caractère alphanumérique ou un espace laissé vierge (#). On utilise plus généralement les valeurs numériques. Quand l'indicateur est indéfini ou que l'information est manquante on utilise un espace vierge (#) à l'emplacement de l'indicateur. Cet espace peut avoir un sens particulier aux fins de la compatibilité en amont.
8.3.6. La valeur 9 est réservée à des fins locales.
8.4. Codes de sous zone
8.4.1. Le code de sous zone indique les éléments de données d'une zone qui requièrent, ou pourraient requérir, une manipulation distincte.
8.4.2. Dans les formats MARC 21, le code de sous zone est composé de deux caractères, soit un délimiteur [1F(16), 8 bits], suivi d'un indicateur d'élément de données, indiqué par une lettre minuscule ou un chiffre.

8.4.2.1. L'identificateur numérique est utilisé pour définir les données paramétriques nécessaires au traitement de la zone, ou aux données codées requises pour interpréter la zone. (Fait à noter, les identificateurs numériques établis auparavant ne respectent pas tous cette définition.)

8.4.2.2. Les identificateurs alphabétiques sont établis pour les éléments distincts qui constituent le contenu des données de la zone.

8.4.2.3. La valeur 9 et les symboles graphiques suivants sont réservés à la définition locale d'identification d'éléments de données ! " # $ % & ' ( ) * + ' - . / : ; < = > ?
8.4.3. La définition des codes de sous zone varie pour chaque zone. Dans la mesure du possible, les significations parallèles sont maintenues.
8.4.4. Les codes de sous zone servent à l'identification et non à l'organisation de l'information. L'ordre des sous zones est établi selon des normes sur le contenu, par exemple des règles de catalogage. Dans certains cas, ces spécifications peuvent cependant être incluses dans les documents portant sur les formats MARC 21.
8.4.5. En théorie, tous les éléments de données peuvent être répétés. Cependant, la nature des données empêche souvent la répétition. Les formats MARC 21 précisent la capacité de répéter ou non chaque code de sous zone.

9. Données codées

9.1. En plus de la désignation de contenu, les formats MARC 21 décrivent les spécifications sur le contenu de certains éléments de données, en particulier ceux qui assurent la représentation des données à l'aide de valeurs codées.
9.2. Les valeurs codées sont représentées par une série de caractères de longueur fixe. Un caractère particulier indique la position de chaque élément d'une zone de données codées ou d'une sous zone.
9.3. N'importe quelle zone ou sous zone peut être désignée pour des éléments de données codées, mais les données codées sont surtout utilisées dans le guide, le répertoire et les zones de contrôle de longueur variable.
9.4. Des valeurs communes ont été définies, chaque fois que nécessaire :
# -- indéfini (élément non défini)
n -- sans objet (l'élément ne s'applique pas à l'article)
u -- inconnu (le rédacteur de la notice ne peut établir la valeur)
z -- autre (valeur autre que celles définies pour l'élément)
| -- aucune tentative de coder (le rédacteur de la notice a choisi ne pas fournir d'information)
Des exceptions historiques se présentent parfois dans les formats. On pense particulièrement au carré (#), souvent utilisé pour la valeur « sans objet » ou pour définir une notion particulière.

Normes et autres documents sur les formats MARC 21

Normes nationales et internationales :

Ces publications sont disponible de American National Standards Institute, Inc., 1430 Broadway, New York, NY 10018.
Information Interchange Format (ANSI/NISO Z39.2-1994)
Format for Information Exchange (ISO 2709-1996)

Normes MARC 21 :

Les formats MARC 21 sont préparés par le Network Development and MARC Standards Office, de la Library of Congress, en collaboration avec Normes, Bureau de la gestion intellectuelle de Bibliothèque et Archives Canada.
Formats abrégés MARC 21
les vedettes d'autorité MARC 21
les données bibliographiques MARC 21
les données sur les fonds MARC 21
données de classification MARC 21
renseignements communautaires MARC 21
Spécifications MARC 21 pour la structure de notices, les jeux de caractères et le média d'échange
MARC code de langues
MARC codes de pays
MARC codes d'aires géographiques
MARC Code List for Organizations
Site de la Library of Congress (en anglais seulement) : www.loc.gov/marc/organizations/
MARC codes de relations, de sources et de conventions de description