Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada - Library and Archives Canada Canada
Page d'accueil > Guerre et armée > De colonie à pays English

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

IntroductionÀ propos du siteCommentairesGalerie d’images
Bannière : De colonie à pays : Guide de recherche sur l'histoire militaire du Canada


L'histoire militaire du Canada : un survol
Guerre de 1812
Les rébellions de 1837 et de 1838
Campagne du Nord-Ouest
Guerre des Boers
Première Guerre mondiale
Deuxième Guerre mondiale


Références sur la guerre

Gouvernement et armée

Soldats et traditions

Histoires personnelles

Peuples autochtones

Collectivités multiculturelles

Femmes

Art, musique et littérature

Commémorations

Recherche sur le Web
Deuxième Guerre mondiale

La plupart des histoires générales du Canada couvrant la Seconde Guerre mondiale soulignent les thèmes de l'édification d'une nation et de la guerre en tant qu'« expérience nationale ». Certes, la guerre a transformé le Canada d'un pays se percevant encore comme une colonie en une nation confiante et unie ayant des attitudes et des responsabilités internationales. Entre-temps, la nation tentait de maintenir son unité face aux pressions fractionnelles favorables et opposées au service militaire obligatoire outre-mer.

La contribution militaire du Canada a été beaucoup plus diversifiée au cours de la Seconde Guerre mondiale que pendant la Première Guerre mondiale. Cette contribution a commencé au pays. Il a fallu ériger une infrastructure nationale pour mettre en œuvre le Programme d'entraînement aérien du Commonwealth britannique. Les Canadiens ont effectué des opérations navales, militaires et aériennes sur les côtes de l'Amérique du Nord, contre les sous-marins allemands dans le golfe du Saint-Laurent et contre l'invasion japonaise des îles Aléoutiennes. Outre-mer, la contribution canadienne et la plupart des pertes de vie de militaires canadiens se sont produites dans trois principales campagnes : en mer, dans la bataille de l'Atlantique, qui a duré du premier jusqu'au dernier jour de la guerre; sur terre, dans les campagnes militaires de 1943 à 1945 visant à libérer l'Italie et l'Europe du Nord-Ouest de l'occupation allemande; dans les airs, dans la campagne de bombardement des villes allemandes dans laquelle les Canadiens ont joué un rôle de plus en plus important.

La guerre a changé le Canada; le pays est passé d'une société de petites villes encore agraire et embourbée dans la Crise de 1929 à une nation industrialisée produisant des avions, des navires, des armes, des véhicules, des matières premières et des aliments, non seulement pour appuyer l'effort de guerre du Canada, mais aussi pour soutenir ses alliés, notamment la Grande-Bretagne. De tels changements ont exigé la réglementation de l'économie et de la main-d'œuvre et l'entrée massive des femmes dans la population active. Ces exigences, ainsi que les dispositions prises à l'égard des anciens combattants revenant au pays, ont jeté les bases des lois sociales concernant la santé et le bien-être de tous les Canadiens dans le monde de l'après-guerre.

Les Canadiens ne voyaient pas tous la guerre sous le même jour. Pour de nombreux Canadiens anglais, la lutte visait à sauver la Grande-Bretagne de l'anéantissement. Toutefois, en 1939, plus de la moitié de la population n'était pas d'origine britannique, et ces citoyens donnaient à la guerre divers objectifs. Les citoyens ayant des liens avec les puissances de l'Axe (l'Allemagne et l'Italie) ou avec des pays occupés (surtout les citoyens d'ascendance japonaise, italienne et ukrainienne) avaient très peu en commun avec une expérience supposément nationale. Bon nombre de ces citoyens ont vu leur maison, leur entreprise et leurs biens saisis et plusieurs ont été placés dans des camps d'internement ou expulsés de leur maison.

La documentation traitant des aspects politique, militaire, économique et social de la participation du Canada à la Seconde Guerre mondiale est considérable et continue de croître rapidement. Le site en offre une liste très partielle. Pour obtenir de plus amples détails sur des sujets particuliers, veuillez consulter les ouvrages cités sous la rubrique « Les bibliographies et les guides » dans la section Les références sur la guerre.

La plupart des nouvelles interprétations historiques se présentent sous forme d'articles de revue et de thèses. Ce guide comprend ces deux formes d'interprétation ainsi que des livres récents et une sélection d'ouvrages plus anciens qui ont passé l'épreuve du temps.

Notes

Les ouvrages marqués d'un astérisque (*) sont disponibles en français et en anglais. La plupart des titres que comprend ce guide se trouvent dans la collection de Bibliothèque et Archives Canada. Il est aussi possible de s'en procurer plusieurs par prêt entre bibliothèques, tant au Canada qu'à l'étranger.


    Suivant