Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

IntroductionBannière : Susanna Moodie et Catharine Parr Traill

Retour à Manuscrits et journaux intimes

« Pleasant Days of My Childhood »

L'évolution d'un manuscrit de Catharine Parr Traill

Pearls and Pebbles (Toronto, Briggs, 1894) commence par un bref chapitre intitulé «  Pleasant Days of My Childhood  ». La Collection de la famille Traill (CFT) compte plusieurs versions de cette notice. Ensemble, elles offrent un aperçu de sa genèse et de son développement.

Première étape : Le passage apparaît d'abord sous forme d'entrée dans le journal de Traill (31 juillet 1837) et n'a pas de titre. L'inscription au journal relate les célébrations du May Day que Catharine a partagées avec ses sï¿œurs à Reydon Hall, à Suffolk, en Angleterre. Elle se rappelle tendrement avoir été élue «  Reine de mai  » par ses sï¿œurs. Voir la CFT, volume 2 : 3015-3018 (écrit par Traill elle-même), et CFT, volume 3 : 3398-3399 (transcription de Sara Eaton).

Page [1] d'une entrée dans le journal intime de Catharine Parr Traill en date de juillet 1837 dans laquelle elle se rappelle les mois de mai de son enfance (p. [1]-[4]) Page [2] d'une entrée dans le journal intime de Catharine Parr Traill en date de juillet 1837 dans laquelle elle se rappelle les mois de mai de son enfance (p. [1]-[4]) Page [3] d'une entrée dans le journal intime de Catharine Parr Traill en date de juillet 1837 dans laquelle elle se rappelle les mois de mai de son enfance (p. [1]-[4])

Deuxième étape : Ce manuscrit rédigé par Thomas Traill, maintenant intitulé «  Memories of May  », a probablement été copié pour qu'on puisse le publier au cours des années 1850 (Thomas est décédé en 1859). Voir CFT, volume 4 : dossier 1 : 6846-6858.

Première page du manuscrit MEMORIES OF MAY Poème A LAMENT FOR MAY DAY, page [2] du manuscrit MEMORIES OF MAY Poème A LAMENT FOR MAY DAY, suite, page [3] du manuscrit MEMORIES OF MAY

Troisième étape : Le manuscrit dactylographié intitulé «  Pleasant Days of My Childhood  » comprend les corrections qu'ont apportées la petite-nièce de Traill, Mary Agnes FitzGibbon, et Edward Caswell, éditeur en chef de George Briggs à la Methodist Book and Publishing House. Cela fait partie de la préparation du manuscrit pour la composition de Pearls and Pebbles. On peut donc en établir la date probable à 1894. Mary Agnes a préparé le texte pour la marque d'éditeur Briggs avec le soutien professionnel de Caswell. Voir CFT, volume 5, dossier 21 : 7365-7369.

Page 1 du dactylogramme PLEASANT DAYS OF MY CHILDHOOD montrant les corrections faites par M. A. FitzGibbon (p. 1-5) Page 2 du dactylogramme PLEASANT DAYS OF MY CHILDHOOD montrant les corrections faites par M. A. FitzGibbon (p. 1-5) Page 3 du dactylogramme PLEASANT DAYS OF MY CHILDHOOD montrant les corrections faites par M. A. FitzGibbon (p. 1-5)
Page 3 du dactylogramme PLEASANT DAYS OF MY CHILDHOOD montrant les corrections faites par M. A. FitzGibbon (p. 1-5) Poème LAMENT FOR THE MAY QUEEN, page 5 du dactylogramme PLEASANT DAYS OF MY CHILDHOOD montrant les corrections faites par M. A. FitzGibbon (p. 1-5)

Quatrième étape : « Pleasant Days of My Childhood » est publié en tant que premier chapitre de Pearls and Pebbles, pages 37-41.



Divulgation proactive