Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Ressources et services multiculturels

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Précédent | Table des matières | Suivant

Boîte à outils

2. Développement de collections multiculturelles

Les changements constants au niveau des composants linguistiques et culturels de la population canadienne et les développements récents en matière de technologie de l'information nécessitent, et permettent, de nouvelles approches à l'égard du développement de collections de bibliothèque multiculturelles. En s'appuyant sur des données recueillies lors du Recensement de 2001, Statistique Canada rapporte que « le Canada devient de plus en plus une société multilingue en raison du nombre grandissant d'immigrants n'ayant ni le français ni l'anglais comme langue maternelle ». En effet, ce recensement a permis de constater que plus de 100 langues sont parlées au Canada. En 2001, près de 5 335 000 de personnes (18 pour 100 de la population), ou environ une personne sur six, ont déclaré avoir une langue maternelle autre que le français ou l'anglais. D'ailleurs, ce groupe croît plus rapidement que les segments de la population dont la langue maternelle est le français ou l'anglais.

Si on considère la langue et le patrimoine, le Canada peut être défini en quatre secteurs importants de la population : les peuples autochtones, les francophones, les anglophones et les allophones. Il revient aux bibliothèques qui accueillent des populations importantes issues de ces secteurs d'offrir l'accès à des collections qui répondront aux besoins de ces divers groupes.

Les utilisateurs de services de bibliothèque multilingues au Canada proviennent de ces populations multiculturelles et de l'ensemble de la population. Ce groupe multiculturel d'utilisateurs n'est pas homogène et comprend les personnes suivantes :

  • les nouveaux immigrants et citoyens;
  • les immigrants établis;
  • les travailleurs migrants;
  • les personnes s'intéressant à la société globale : les personnes cosmopolites;
  • les immigrants de deuxième ou de troisième génération;
  • toutes les personnes s'intéressant aux documents qui présentent différentes perspectives culturelles ou aux documents rédigés dans une langue autre que l'anglais, le français ou une langue autochtone.

Dans cette section, on présente une description des lignes directrices acceptées en ce qui a trait au développement de collections de bibliothèque multiculturelles ainsi que des liens vers ces lignes directrices. On présente aussi un modèle d'approche concernant le développement de collections multiculturelles.

2.1 Lignes directrices visant le développement de collections de bibliothèque multiculturelles

Quatre lignes directrices importantes visant la création de services de bibliothèque multiculturels sont accessibles en ligne. Il s'agit des suivantes :

  • Multicultural Communities: Guidelines for Library Service. (Les documents de bibliothèque, Les Communautés multiculturelles : lignes directrices pour les services de bibliothèque) 2e édition, révisée, 1996. Ces lignes directrices ont été produites par la section de la IFLA (Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques) consacrée aux services de bibliothèque offerts aux populations multiculturelles. Accès : www.ifla.org/VII/s32/pub/guide-f.htm

  • Guidelines for Multilingual Materials Collection and Development and Library Services.(ALA), juin 1990. Multilingual Materials Subcommittee (ad hoc), Adult Library Materials Committee, Reference and Adult Services Division, American Library Association. Accès : http://www.ala.org/ala/rusa/rusaourassoc/rusasections/rss/
    rsssection/rsscomm/spanishspeaking/rev_guidelines.doc
    (Disponible en anglais seulement)

  • Le vaste monde de l'information : comment créer des collections et des programmes multiculturels dans les bibliothèques publiques canadiennes.. Bibliothèque nationale du Canada, 1994. Accès : http://epe.lac-bac.gc.ca/100/200/301/nlc-bnc/world_information-ef/9/6/index-f.html

  • Responding to Our Diversity: Multicultural Service Guidelines for Victoria Public Libraries. juillet 2001. Library Board of Victoria (Australie). Accès : www.openroad.net.au/mcl/archive/guidelines2001.pdf (Disponible en anglais seulement)

Multicultural Communities: Guidelines for Library Service, (Les documents de bibliothèque, Les Communautés multiculturelles : lignes directrices pour les services de bibliothèque) 2e édition, révisée, 1996 (IFLA).
Ces lignes directrices de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA) ont été produites « afin de promouvoir des normes d'impartialité et d'équité dans les services des bibliothèques destinés aux minorités ethniques, linguistiques et culturelles ». Ce ne sont pas des lignes directrices autonomes. Elles doivent être conjuguées aux autres normes ou plans stratégiques de développement des bibliothèques en application dans chaque compétence géographique.

Les lignes directrices révisées de l'IFLA présentent une perspective Internet et Web préliminaire et constituent une excellente introduction aux services multiculturels, pour toutes les bibliothèques qui considèrent le développement de ce type de services. Par exemple, les lignes directrices de l'IFLA recommandent les points suivants.

« À l'échelle mondiale, toutes les cultures et toutes les langues doivent avoir accès et être capables de s'associer aux systèmes de réseau mondial des bibliothèques ».

« Le développement des bases de données en ligne des documents de bibliothèque ainsi que la diffusion et la mise en œuvre des normes internationales dans l'échange des données en caractères autres que romains » doivent être coordonnés par une administration centrale.

La section 2 des lignes directrices de l'IFLA porte sur les documents de bibliothèque. Cette section présente des principes élémentaires et des orientations générales concernant le développement de collections de bibliothèque multiculturelles. La section 2 figure à l'annexe A de cette boîte à outils.

Les normes de l'IFLA reconnaissent également qu'un « service efficace à l'égard des minorités ethniques, linguistiques et culturelles demande en principe, lorsque c'est possible, que quelques services soient centralisés ». Dans l'optique du développement de ressources de bibliothèque multiculturelles accessibles à l'aide du Web, cette ligne directrice peut être mise à jour de façon à proposer la centralisation de services multiculturels efficaces destinés aux minorités linguistiques et culturelles, bien que presque tout le contenu soit diffusé.

Guidelines for Multilingual Materials Collection and Development and Library Services (ALA), juin 1990
L'American Library Association (ALA) a compilé ces lignes directrices dans le but de promouvoir le développement et le maintien de services et collections de bibliothèque multilingues.

Tout comme les lignes directrices de l'IFLA, celles de l'ALA suggèrent que lorsque les groupes sont petits ou très dispersés, une bibliothèque centrale ou coopérative est le meilleur moyen de fournir des documents et des services. Cela permet en effet de maximiser l'efficacité et de réduire les coûts, tout en offrant des documents et des services adéquats.

Par ailleurs, puisque les lignes directrices de l'ALA ont été publiées en 1990, elles ne traduisent pas l'incidence d'Internet et du Web sur les services de bibliothèque multiculturels. Néanmoins, la section 2 de la rubrique Collection and Selection of Materials présente un ensemble de principes et d'orientations utiles pour le développement de services de bibliothèque multiculturels. La section 2 des lignes directrices de l'ALA figure à l'annexe B du présent document.

En ce qui a trait à l'accès bibliographique, les lignes directrices de l'ALA indiquent que les bibliothèques devraient cataloguer tous les documents dans leur langue et leur texte d'origine. De plus, elles devraient fournir une solution d'accès par matière en anglais et dans la langue d'origine. Il s'agit d'une recommandation très importante, et les catalogues de bibliothèque accessibles sur le Web devraient comprendre les mentions de fonds des documents multiculturels, ce qui augmentera considérablement l'utilité de ces documents.

Le vaste monde de l'information : comment créer des collections et des programmes multiculturels dans les bibliothèques publiques canadiennes, Bibliothèque nationale du Canada, 1994
Bibliothèque et Archives Canada a produit ce manuel « principalement à l'intention des bibliothécaires des petites villes, en vue de les aider à créer des liens permanents avec les communautés ethnoculturelles minoritaires qui pourraient utiliser leurs collections ». Il présente une brève introduction à la question du multiculturalisme au Canada et fournit des conseils utiles sur la façon d'établir le contact avec les communautés minoritaires.

Le deuxième chapitre présente un bon aperçu d'une approche visant à établir un profil de la communauté multiculturelle à partir des données statistiques et démographiques disponibles. Ce chapitre fournit des données de base concernant les communautés ethnoculturelles, qui reposent sur le Recensement du Canada de 1991. Bien que ces données soient désormais désuètes, depuis la présentation des données du Recensement de 2001, l'approche est encore actuelle.

Ce manuel ne fournit aucune information précise au sujet du développement de collections multiculturelles.

Responding to Our Diversity: Multicultural Service Guidelines for Victoria Public Libraries, juillet 2001 (Australie)
Ces lignes directrices produites à Victoria, en Australie, sont d'une importance considérable. En effet, les lignes directrices de l'IFLA et de l'ALA reposent sur d'autres lignes directrices, produites à Victoria en 1982. Les lignes directrices produites en 2002 continuent d'ailleurs de jouer un rôle de chef de file au niveau des services de bibliothèque multiculturels, et ce, à l'échelle mondiale.

Ces lignes directrices australiennes, qui sont les plus récentes des quatre examinées dans le présent document, représentent les idées les plus actuelles au sujet des services de bibliothèque multiculturels. Elles traduisent, dans une grande mesure, la situation actuelle en ce qui concerne la planification de services de bibliothèque multiculturels au Canada. En effet, elles visent à exprimer la situation relative aux services offerts par les bibliothèques publiques… et à intégrer les changements au niveau des technologies de l'information, de la diversité croissante et des attentes variables de la communauté.

La première partie des lignes directrices présente un résumé intéressant des services de bibliothèque multiculturels actuels ainsi qu'un cadre de travail dans lequel on peut créer ces services. Ces lignes directrices font ressortir l'important concept élémentaire selon lequel une collection multiculturelle ne constitue pas en elle-même un service multiculturel.

Ces lignes directrices présentent également un excellent examen des définitions et de la terminologie, et mettent l'accent sur la nécessité de faire preuve d'une grande sensibilité, à la fois réaliste et politique, lors du développement de services de bibliothèque multiculturels.

Le plus important développement récent des lignes directrices de Victoria est un modèle, ou plus précisément une liste de contrôle structurée, élaboré afin d'aider les bibliothèques et de leur offrir des options de planification et de prestation de services de bibliothèque multiculturels. Ce modèle comprend quatre étapes principales :

  • 1re étape - Identification des besoins
  • 2e étape - Planification des services
  • 3e étape - Mise en œuvre du plan des services
  • 4e étape - Évaluation des servicesn

Le modèle fourni dans cette boîte à outils (section 2.2) pour le développement de collections de bibliothèque multiculturelles repose en partie sur les lignes directrices de Victoria.

2.2 Modèle de développement de collections de bibliothèque multiculturelles

Le modèle suivant repose sur les quatre gammes de lignes directrices examinées à la section 2.1.
Une version du modèle, sous forme de tableau, figure à l'annexe G.

1re étape : Effectuer une analyse de l'environnement pour déterminer le profil de la communauté multiculturelle locale et des personnes susceptibles d'utiliser des services de bibliothèque multiculturels

Au Canada, chaque communauté possède son propre profil démographique. Certaines communautés possèdent de très importantes populations multiculturelles, tandis que d'autres sont assez homogènes. Les grandes régions urbaines sont souvent cosmopolites : elles sont composées de plusieurs importants groupes culturels et de nombreuses petites communautés. Les communautés de moindre envergure sont habituellement constituées de un ou deux groupes linguistiques importants et de quelques très petits groupes représentant d'autres communautés. Au fur et à mesure que la situation mondiale évolue, que les tendances en matière d'immigration changent et que de nouvelles vagues de gens de différents pays immigrent au Canada, de nouvelles communautés linguistiques et culturelles verront le jour et s'intègreront éventuellement à la structure multiculturelle et cosmopolite canadienne.

Afin de desservir convenablement la population multiculturelle d'une communauté, il est important de comprendre qui sont les gens qui la composent, d'établir leur nombre et leurs besoins en matière de bibliothèque. Une analyse de l'environnement est donc essentielle pour déterminer la composition de la population multiculturelle de la région desservie par la bibliothèque et pour commencer à établir de façon précise le profil de chaque groupe.

On effectue d'abord une analyse élémentaire de l'environnement en examinant les rapports de Statistique Canada qui portent sur la langue maternelle et l'origine ethnique des membres de la communauté desservie par la bibliothèque. Cela permettra à la bibliothèque de déterminer quels sont les principaux groupes linguistiques et culturels présents dans la communauté. De plus, on peut étoffer ces renseignements de base en recueillant de l'information au niveau local, en communiquant par exemple avec des conseils et organismes multiculturels qui s'occupent de l'immigration, des immigrants et des cours d'anglais langue seconde et avec tout organisme semblable œuvrant dans la région touchée par les services de la bibliothèque. En outre, toutes les bibliothèques devraient envisager l'établissement et le maintien d'un dossier des organismes multiculturels communautaires. Un tel dossier s'avère utile dans le cadre du développement continu de services de bibliothèque multiculturels. Un exemple de rapport d'inventaire pour les organismes communautaires figure à l'annexe H.

2e étape : Effectuer une évaluation des besoins en matière de bibliothèque et d'information de la communauté multiculturelle

Une bonne compréhension des besoins en matière de bibliothèque et d'information et des priorités des divers groupes linguistiques et culturels de la communauté multiculturelle desservie par la bibliothèque est essentielle à la prestation de services de bibliothèque multiculturels.

On peut effectuer l'évaluation des besoins de bibliothèque des plus importants groupes ethniques, linguistiques ou culturellement diversifiés de la communauté dans le cadre d'un processus d'évaluation générale des besoins de bibliothèque. On peut également procéder à une évaluation distincte des besoins dans le cadre d'un processus de consultation auprès de ces groupes. On peut utiliser les outils habituels d'évaluation générale des besoins des bibliothèques, notamment :

  • les enquêtes (enquêtes en bibliothèque ou questionnaires transmis par la poste aux organismes multiculturels de la communauté);
  • les entrevues;
  • les groupes de consultation;
  • les observations internes, y compris une analyse du prêt et des autres données liées à l'utilisation, produites par les systèmes automatisés de la bibliothèque. Un exemple de rapport d'inventaire pour les collections de bibliothèque multiculturelles permettra de simplifier ce processus (voir l'annexe I).

Dans le cadre de l'évaluation des besoins, on doit examiner les données suivantes :

  • les langues parlées à la maison;
  • les langues préférées pour ce qui est des documents de bibliothèque;
  • les types de documents multiculturels préférés utilisés à la bibliothèque (livres, périodiques, vidéos, enregistrements audio, documents accessibles en ligne);
  • les documents portant sur les langues actuellement offerts par la bibliothèque.

Par ailleurs, quelles que soient les méthodes utilisées, la clé d'une évaluation efficace des besoins multiculturels est l'engagement de la bibliothèque dans la communauté. La bibliothèque peut en effet favoriser la participation de la communauté multiculturelle par l'entremise de consultations directes.

La participation de la communauté multiculturelle au processus d'évaluation des besoins peut aussi constituer la première étape vers l'obtention de son appui financier pour le développement de collections.

3e étape : Élaborer un plan doté d'objectifs particuliers visant à orienter la prestation des services de bibliothèque multiculturels

Selon les résultats de l'analyse de l'environnement et de l'évaluation des besoins, et en suivant les principes soulevés dans les lignes directrices, les bibliothèques peuvent élaborer un plan de services de bibliothèque multiculturels doté d'objectifs particuliers. Ce plan devrait définir le niveau d'engagement de la bibliothèque quant à la prestation de services de bibliothèque multiculturels. Il peut servir de guide au personnel de la bibliothèque lors du développement de services de bibliothèque multiculturels et à informer la communauté de la stratégie de la bibliothèque en ce qui a trait à ces services.

Le plan relatif aux services de bibliothèque multiculturels devrait comprendre une section portant sur le développement de collections, qui englobera à son tour les éléments suivants :

  • un énoncé clair de la politique de développement des collections de bibliothèque concernant l'acquisition de documents de bibliothèque et la prestation de l'accès aux documents en ligne;
  • des détails au sujet du rôle et de la responsabilité du personnel relativement aux acquisitions de documents multiculturels, y compris les documents sur support papier ou accessibles en ligne;
  • un aperçu des modalités liées au choix, à l'achat, au traitement, au catalogage et au prêt de documents;
  • un programme de formation à l'intention du personnel responsable du développement de collections multiculturelles (voir la 4e étape);
  • des renseignements au sujet des allocations budgétaires, ou du plan d'allocation budgétaire, destinées aux documents de bibliothèque multiculturels;
  • des mesures du rendement et des travaux à exécuter, qui permettront de déterminer le succès du processus de développement des collections;
  • un calendrier de mise en œuvre du plan.

4e étape : Offrir de la formation au personnel responsable de l'acquisition des documents de bibliothèque multiculturels

Le plan relatif aux services de bibliothèque multiculturels devrait comprendre un plan de formation du personnel responsable de sa mise en œuvre, ainsi que de la formation pour les membre du personnel responsable du développement des collections de bibliothèque multiculturelles. En effet, l'acquisition de documents multiculturels, qu'il s'agisse de documents sur support papier ou de l'accès aux documents en ligne, nécessite des connaissances particulières et des compétences supérieures à celles nécessaires pour bâtir les collections de bibliothèque habituelles.

La formation permettant de développer les compétences nécessaires à l'acquisition de documents de bibliothèque multiculturels devrait comprendre la transmission de connaissances liées aux éléments suivants et la sensibilisation du personnel à ces éléments :

  • la publication et la distribution de documents imprimés dans une langue autre que le français et l'anglais au Canada. (Une introduction aux nombreuses et différentes ressources multiculturelles au Canada figure à la section 6 de cette boîte à outils);
  • les sources de contenu électronique multiculturel offertes sur le Web. (Une introduction à la vaste gamme de ressources multiculturelles offertes sur le Web figure à la section 4 de cette boîte à outils);
  • les questions, les problèmes et les solutions liés à l'évaluation, l'accès à fournir ainsi qu'à l'utilisation des ressources multiculturelles offertes sur le Web et au développement de ce type de ressources. (Une introduction aux questions et solutions liées à la technologie figure à la section 3 de cette boîte à outils);
  • les communications interculturelles.

5e étape : Développer les collections multiculturelles

Une fois le plan de développement de collections multiculturelles en place, la prochaine étape consiste à acquérir, cataloguer et traiter les collections afin que le public puisse les consulter. Les documents de bibliothèque nécessaires pour répondre aux besoins des utilisateurs varieront selon les préférences des différents secteurs au sein d'une communauté multiculturelle. De plus, ces documents seront offerts sur différents supports, comme par exemple des livres, des périodiques, des vidéos, des enregistrements audio et des textes d'anglais langue seconde. Ces documents s'adresseront à une variété de groupes d'âge, des enfants aux aînés, et seront offerts en plusieurs langues, romaines ou autres.

On peut choisir les documents multiculturels de la manière adoptée normalement pour les documents généraux de bibliothèque, et de certaines façons uniques aux services multiculturels, notamment :

  • choisir et acheter les documents à partir des catalogues des fournisseurs et des librairies;
  • acquérir les documents lors de visites dans les librairies;
  • conclure des plans d'achat par l'entremise des fournisseurs;
  • consulter les critiques de livres afin de faire des choix éclairés;
  • assister à des salons du livre (voir la section portant sur les salons du livre, ci-dessous);
  • chercher l'opinion de la communauté en demandant des conseils aux organismes qui y œuvrent. Cette approche peut également se traduire par des dons de documents et des dons en argent de ces organismes. La Bibliothèque publique de Windsor (Ontario) et la Bibliothèque publique de Richmond (Colombie-Britannique) ont d'ailleurs récemment obtenu du succès avec cette approche.

Salons du livre
Le choix de documents dans le cadre de salons du livre internationaux n'est pas une pratique établie parmi les bibliothécaires canadiens responsables de l'acquisition de documents multiculturels. Toutefois, c'est un système très populaire auprès des bibliothécaires australiens et européens. Ainsi, Benedikte Kragh-Schwarz 1, directrice de la Danish Central Library for Immigrant Literature, affirme que le salon du livre du Caire est le meilleur endroit pour accéder aux livres provenant des pays arabes. Elle participe au salon pour le compte des bibliothèques danoises et elle y achète les livres demandés par ces bibliothèques. Une visite au salon est une façon idéale d'acquérir des livres et d'actualiser ses connaissances générales à la fois de la littérature et du marché du livre arabes. On y offre des choix d'une grande qualité, et on propose une livraison et une administration faciles et rapides.

Robert Pestell 2 de la State Library of Queensland, en Australie, pense lui aussi que les salons du livre internationaux constituent une bonne source de documents de bibliothèque multiculturels. Il déclare que les salons du livre sont pour les bibliothécaires d'excellents endroits à visiter parce qu'ils peuvent :

  • fournir l'occasion d'y examiner les publications actuelles et à paraître provenant de divers pays;
  • permettre de rencontrer des éditeurs et des libraires;
  • permettre d'obtenir des catalogues des éditeurs, des affiches et d'autres documents publicitaires;
  • permettre d'acheter des livres à des rabais pouvant aller jusqu'à 50 pour 100, ce qui justifie les dépenses encourues pour y participer.

Cependant, il n'est pas nécessairement facile d'acheter des livres de manière efficace dans un salon du livre international. Dans un article paru dans le numéro d'automne 2002 du IFLA Library Services to Multicultural Populations Newsletter un bulletin de l'IFLA, Robert Pestell donne d'excellents conseils à ce sujet.

Puisque peu de librairies ou de revendeurs de livres au Canada stockent des livres imprimés dans toutes les langues nécessaires pour soutenir des services de bibliothèque multiculturels, les salons du livre internationaux constituent l'une des meilleures sources pour l'acquisition de ce type de livres. Les salons offrent également l'occasion de faire affaire avec des fournisseurs de l'étranger qui sont en contact avec un grand nombre d'éditeurs.

Les salons du livre internationaux suivants comptent parmi les plus importants :

  • Foire du livre de jeunesse, Bologne
  • Foire du livre de Francfort
  • Foire internationale du livre de Guadalajara (livres provenant d'Amérique latine et d'Espagne)
  • Foire internationale du livre du Zimbabwe (livres publiés en Afrique)

6e étape : Établir une présence sur le Web des ressources de bibliothèque multiculturelles

Internet et de nouvelles technologies ont fait tomber un bon nombre de barrières traditionnelles qui nuisaient au développement de collections multiculturelles par les bibliothèques. Bien que ces technologies n'éliminent pas la nécessité d'offrir des documents sur support papier publiés dans des langues autres que le français et l'anglais, Internet permet aux bibliothèques de fournir l'accès à des documents dans plusieurs langues. En effet, Internet permet aux bibliothèques de rendre accessibles des documents numériques dans des langues pour lesquelles elles ne peuvent pas nécessairement créer une collection « physique », en raison de ressources insuffisantes.

Une bibliothèque qui a le mandat de fournir des services multiculturels devrait avoir une présence sur le Web lui permettant d'offrir des ressources électroniques susceptibles d'intéresser différentes communautés. La bibliothèque devrait en effet offrir un accès virtuel à des ressources multiculturelles mondiales au moyen de sites Web accessibles. Le meilleur moyen d'y parvenir est de présenter des liens vers des ressources multiculturelles Web. Le site Web de la bibliothèque doit permettre d'accéder à des services Web appropriés pour la composition démographique de la communauté concernée, notamment :

  • des moteurs de recherche multilingues et internationaux (voir la section 3.2 de cette boîte à outils);
  • des répertoires Web multiculturels - surtout en ce qui a trait aux langues minoritaires faisant partie de la toile multiculturelle de la communauté en question (voir la section 3.2 de cette boîte à outils);
  • des ressources de référence multiculturelles (voir la section 4 de cette boîte à outils);
  • des liens vers des sources d'information au sujet du pays d'origine des plus importants groupes linguistiques qui résident dans la zone de service de la bibliothèque (pour obtenir une description des bibliothèques qui ont déjà adopté cette mesure, voir la section 5 de cette boîte à outils);
  • des liens vers des sites de traduction automatique (voir la section 3.3 de la présente boîte à outils);
  • des instructions au sujet de l'utilisation des services et collections de bibliothèque offerts dans les principales langues parlées au sein de la communauté concernée.

Une bibliothèque qui offre un site Web devrait au moins proposer des liens vers :

  • Un site tel onlinenewspapers.com http://onlinenewspapers.com/ (Disponible en anglais seulement), qui offre sans frais l'accès à des milliers de journaux en ligne à l'échelle mondiale.
  • Un site tel yourDictionary.com www.yourdictionary.com/languages.html (Disponible en anglais seulement) qui propose un répertoire de plus de 1 500 dictionnaires en ligne, dans plus de 230 langues.
  • Un aperçu des nouveaux documents multiculturels reçus, ainsi que des critiques et des recommandations.

Aujourd'hui au Canada, quelques bibliothèques ont très bien réussi à créer une présence sur le Web permettant de promouvoir leurs services de bibliothèque multiculturels. Plutôt que toutes les bibliothèques publiques du Canada créent des pages Web multiculturelles et réinventent ce que plusieurs bibliothèques ont déjà amorcé, on devrait considérer une approche vers un système décentralisé de services Web multiculturels. On aborde ce sujet plus en détail à la section 8 de la présente boîte à outils.

7e étape : Évaluer les collections multiculturelles et le processus de développement des collections

En suivant les six premières étapes de ce modèle, les bibliothèques réussiront à favoriser la participation de la communauté dans la planification et la prestation de services multiculturels et, par conséquent, la pertinence et même la légitimité de leurs programmes seront établies. Cela facilitera énormément la phase de contrôle et d'évaluation.

Voici les moyens d'évaluer les services et les collections de bibliothèque multiculturels :

  • les commentaires et le niveau de satisfaction des utilisateurs - obtenus par le truchement de questionnaires, d'enquêtes, de systèmes de plainte et de groupes de consultation;
  • une analyse des statistiques, telles que les statistiques de prêt des documents, pour déterminer l'utilisation que l'on fait des collections multiculturelles;
  • une évaluation des mesures de rendement et des travaux à exécuter, qui ont été établis dans le cadre du plan lié aux services de bibliothèque multiculturels.

Une analyse des résultats de l'évaluation devrait mener la bibliothèque à élaborer un nouveau plan, ou un plan révisé, lié aux services de bibliothèque multiculturels, et à apporter des révisions ou des ajouts pertinents à la partie du plan qui porte sur le développement de collections multiculturelles.


1 Benedikte Kragh-Schwarz, « Book Fairs - a marketplace for librarians », Library Services to Multicultural Populations, no 1 (automne 2002), p.1 et 3

2 Robert Pestell, « The Logistics of International Book Buying », Newsletter: IFLA Section on Library Services to Multicultural Populations, no 1 (automne 2002), p.8-9

Précédent | Table des matières | Suivant