Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Ressources et services multiculturels

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Précédent | Table des matières | Suivant

Boîte à outils

3. Ressources technologiques destinées aux sites web multiculturels des bibliothèques

Cette section de la boîte à outils présente des renseignements au sujet de la technologie que l'on peut utiliser pour créer des sites Web multiculturels. On y présente également les ressources Web essentielles liées à la technologie utilisée pour ces sites Web.

3.1 Conception de sites Web multilingues

La conception de sites Web multilingues est désormais chose courante. Dans un numéro récent de The Economist 3, on indique que sur les 100 entreprises les plus importantes en Amérique, 57 proposaient des sites Web multilingues à la fin de l'année 2000. Ce nombre ne cesse d'ailleurs de croître, et les bibliothèques ont elles aussi emboîté le pas. Plusieurs exemples de sites Web de bibliothèque proposant un contenu multiculturel figurent à la section 5 de cette boîte à outils.

Puisque les sites Web multilingues proposent de nombreuses langues, il est important qu'ils soient conçus de manière à intégrer facilement ces langues. Il existe plusieurs approches de création de sites Web multiculturels, notamment :

  • proposer dans le site Web de la bibliothèque une série de liens vers des sites Web externes dans d'autres langues. Les instructions et les répertoires qui figurent sur le site Web de la bibliothèque sont habituellement en français ou en anglais. En utilisant cette approche, une bibliothèque n'a pas besoin de développer de compétences linguistiques ou techniques additionnelles particulières. En effet, la difficulté liée à l'utilisation d'autres langues et caractères est essentiellement transmise au site Web externe;
  • fournir de l'information et des brochures dans d'autres langues sur le site Web de la bibliothèque, par le truchement de fichiers PDF dotés de polices de caractères intégrées ou de solutions qui peuvent prendre en charge les claviers multilingues pour les systèmes de traitement de texte communs. Le contenu offert est conservé auprès des fournisseurs d'information, sur les sites Web externes;
  • fournir des sites Web qui utilisent des pages Web en format Unicode (encodées en caractères utf-8), conçues pour répondre aux besoins des communautés multiculturelles dans les langues qu'on y parle. Ces sites Web multiculturels améliorés doivent pouvoir utiliser différents jeux de caractères et fournir des systèmes de traduction rapides. Ils fournissent des renseignements multiculturels conservés sur le serveur de la bibliothèque. De plus amples renseignements au sujet du format Unicode et des systèmes de traduction automatique figurent un peu plus loin dans cette section de la boîte à outils.

L'une des exigences élémentaires de tous les services de bibliothèque multiculturels est de veiller à ce que tous les documents multiculturels soient catalogués et accessibles par l'entremise du catalogue en ligne de la bibliothèque. La plupart des bibliothèques qui figurent à la section 5 de cette boîte à outils offrent des documents dans des langues autres que le français et l'anglais dans leurs catalogues en ligne.

Andrew Cunningham propose une taxinomie plus détaillée des sites Web multiculturels, qui repose sur les mécanismes d'accès et le niveau de multilinguisme. Il fait remarquer qu'il existe trois types de mécanismes d'accès aux sites Web offrant des ressources multilingues.

  • Accès selon le niveau de ressource. Le site Web est organisé selon les ressources disponibles. La plupart des activités de navigation se font dans un environnement unilingue, habituellement l'anglais. Tous les textes traduits dans différentes langues, pour cette ressource, sont accessibles à partir de la même page Web. L'accès selon le niveau de ressource facilite l'administration du site Web. Toutes les versions d'un document dans d'autres langues sont conservées dans le même répertoire. Ce modèle d'accès aide également à mettre à jour et à réviser les traductions. De plus, il est idéal pour l'accès assisté à l'information, c'est-à-dire lorsque l'on accède à l'information au nom d'une autre personne.
  • Accès selon le niveau de langue. Le site Web est organisé par langue. Cette structure semble logique pour la personne qui navigue sur le site, mais elle accroît la quantité de tâches administratives nécessaires. Ainsi, dans un site Web mal conçu, ce modèle peut se traduire par une répétition des fichiers et des images partout dans le site. Il serait difficile à gérer dans un site Web d'envergure. L'accès selon le niveau de langue est un mécanisme d'accès qui convient aux personnes qui ont de faibles compétences en anglais.
  • Modèle d'accès hybride. Cette structure repose sur le modèle d'accès selon le niveau de ressource, ce qui simplifie la gestion du site. Cette structure offre des index de sites ou un mécanisme de recherche selon la langue, de sorte que l'utilisateur peut effectuer des recherches dans sa propre langue, pour accéder à des ressources dans la même langue.

Cunningham also divides multilingual Web sites into three categories:

  • Unilingue : le site est multilingue, mais chaque page est unilingue. La longueur des pages Web unilingues peut varier.
  • Bilingue : chaque page est présentée dans deux langues. Les pages bilingues ne contiennent habituellement qu'un ou deux paragraphes dans chaque langue.
  • n-lingue : chaque page est présentée dans de nombreuses langues. Les pages n-lingues ne contiennent habituellement que de petites parties de texte - pas plus d'un paragraphe par langue. Si plus d'un paragraphe était alloué à chaque langue, il serait difficile de mettre la page à jour. Il est fréquent d'utiliser une page n-lingue comme outil de navigation.

Un nombre sans cesse croissant de sites Web présentent des renseignements et des services provenant d'organismes commerciaux et d'organismes sans but lucratif et visant à créer des sites Web multiculturels. Les exemples suivants démontrent les types de renseignements et de services offerts :

Babel
http://alis.isoc.org/index.fr.html
Babel est une initiative conjointe de Alis Technologies et de Internet Society visant à internationaliser Internet. Le contenu du site est présenté en anglais, en français, en allemand, en italien, en portugais, en espagnol et en suédois. Babel contient des renseignements au sujet des plus importantes langues parlées dans le monde, selon une perspective d'Internet. On y retrouve aussi une rubrique technique qui touche l'internationalisation d'Internet, y compris le codage de documents dans diverses langues, ainsi que des renseignements liés à la création de sites Web multiculturels.

Multilingual Application Interface for Telematic Services (MAITS)
http://std.dkuug.dk/maits/ (Disponible en anglais seulement)
MAITS est un consortium formé dans le but de développer une interface de programme d'application pour les applications multilingues liées aux services télématiques. MAITS vise à intégrer et prolonger les diverses solutions permettant d'aborder les paramètres de lieu et les jeux de caractères existants, notamment issus du consortium X/Open. Le consortium MAITS prévoit donc créer une interface de programme d'application qui couvrira quatre niveaux de traitement du langage :

  • conversion de jeux de caractères entre le client et le serveur;
  • translittération et paramètres de lieu;
  • traduction simple des chaînes de texte mémorisées;
  • accès à la traduction automatique.

MultilingualWebmaster.com
www.multilingualwebmaster.com (Disponible en anglais seulement)
MultilingualWebmaster.com offre une tribune libre aux concepteurs et gestionnaires de sites Web multilingues. De plus, ce site offre des renseignements au sujet des pratiques exemplaires en matière de conception de sites Web multilingues.

Consortium du World Wide Web (W3C)
www.w3.org/International/ (Disponible en anglais seulement)
Le but de l'initiative « Internationalization Activity » du W3C est de proposer et de coordonner des techniques, des conventions, des lignes directrices et des activités au sein du W3C et avec d'autres organismes, pour favoriser et faciliter l'utilisation de la technologie W3C à l'échelle mondiale, quels que soient la langue, les caractères et la culture. Ce site Web propose d'importantes ressources Web d'internationalisation, notamment :

  • des renseignements portant sur la création de pages Web en utilisant des jeux de caractères, des langues et des systèmes d'écriture autres qu'occidentaux;
  • des listes de langues et de jeux de caractères fréquemment utilisés.

Unicode®
www.unicode.org/ (Disponible en anglais seulement)
Unicode est un jeu de caractères multilingue et multicaractère, qui est en fait un système de codage permettant la représentation à l'écran de plus de 65 000 caractères. La norme Unicode établit des codes pour les caractères utilisés dans toutes les principales langues écrites, notamment les caractères alphabétiques européens, les caractères utilisés pour l'écriture moyen-orientale de droite à gauche et plusieurs caractères des langues asiatiques. Grâce à Unicode, il est possible de créer des pages Web multilingues. Bibliothèque et Archives Canada prévoit utiliser Unicode pour fournir l'accès à ses collections dans la langue propre à chaque publication, particulièrement les langues autres que romaines.

Le site Web est administré par le Consortium Unicode, un organisme sans but lucratif fondé dans le but de favoriser, de prolonger et de promouvoir l'utilisation de la norme Unicode, qui détermine le format de représentation de textes en ce qui a trait aux produits et normes liés aux logiciels modernes.

On présente une introduction à Unicode sur le site Web suivant :
www.unicode.org/unicode/standard/principles.html (Disponible en anglais seulement).

Dans son article « Multilingual Unicode Web Page Development », Andrew Cunningham présente une excellente introduction à l'utilisation d'Unicode pour la création de sites Web multilingues pour les bibliothèques : http://home.vicnet.net.au/~andrewc/papers/cn99.html. (Disponible en anglais seulement)

3.2 Moteurs de recherche multilingues et internationaux

Tous les principaux moteurs de recherche offrent, ou se préparent à offrir, une solution multilingue, qui permet à l'utilisateur de lancer des recherches sur le Web dans différentes langues. Grâce aux moteurs de recherche multilingues et au contenu électronique multilingue offerts sur le Web, il est possible de créer des portails multilingues dans les principales langues parlées au sein d'une communauté, permettant ainsi aux utilisateurs des bibliothèques de trouver ces ressources et d'y accéder.

Une liste des sites Web qui présentent des sites Web multilingues et internationaux et leur donnent accès figure dans cette section.

Bibliothèque publique de Toronto - Moteurs de recherche et répertoires internationaux
www.tpl.toronto.on.ca/mul_bks_search_engines.jsp (Disponible en anglais seulement)
Le site Web de la Bibliothèque publique de Toronto propose une liste exhaustive de moteurs de recherche sous les vedettes suivantes :

Recherche par matière

  • Répertoires-matières
  • Répertoires-matières - Contenu canadien
  • Le Web invisible - Bases de données et sites portails

Recherche par mot-clé

  • Moteurs de recherche
  • Métamoteurs de recherche

Répertoires et moteurs de recherche de langue française

Répertoires et moteurs de recherche internationaux
http://vrl.tpl.toronto.on.ca/internet/01_engin_1_c.html
#International%20Directories
(Disponible en anglais seulement)

Cette page offre un lien vers des « moteurs de recherche par pays » :
Moteurs de recherche par pays
www.philb.com/countryse.htm (Disponible en anglais seulement)

Ce site permet d'accéder à des moteurs de recherche par pays et à des moteurs de recherche par région. On y trouve actuellement 1 533 moteurs de recherche et 169 pays et régions.

Bibliothèque publique de Vancouver - Moteurs de recherche internationaux
www.vpl.vancouver.bc.ca/branches/LibrarySquare/multi/links.html/ (Disponible en anglais seulement)
Le site Web de la Bibliothèque publique de Vancouver offre des liens vers les sites suivants :

  • Global Excite, accessible en italien et en japonais
  • Go International, accessible en japonais
  • Lycos, accessible en chinois, en danois, en néerlandais, en français, en allemand, en italien, en japonais, en coréen, en espagnol et en suédois
  • World Yahoo, accessible en chinois, en danois, en français, en allemand, en italien, en japonais, en coréen, en norvégien, en espagnol et en suédois.

Outils Google portant sur les langues
www.google.ca/language_tools?hl=fr
Le site « Google in Your Language » permet d'accéder à :

  • des pages de recherche dans la langue de votre choix (74 langues);
  • des pages de recherche provenant de n'importe quel pays.

Searchengine.Colossus
www.searchenginecolossus.com (Disponible en anglais seulement)
Il s'agit d'un site portail permettant d'accéder à des répertoires classés par pays. On y propose des liens vers des moteurs de recherche de 172 pays.

Search Engines World Wide
http://home.inter.net/takakuwa/recherche/search.html (Disponible en anglais seulement)
Search Engines World Wide fournit une liste de moteurs de recherche, à l'échelle locale et mondiale, classés par pays. Depuis le 17 janvier 2003, le site propose des liens vers des moteurs de recherche à l'échelle mondiale :

Régions

6

Pays

211

Moteurs de recherche

3 105

Yahoo
http://qc.yahoo.com/
Yahoo offre 24 options de recherche par pays ou par langue.

Les moteurs de recherche multilingues étant de plus en plus accessibles, les bibliothèques n'ont pas besoin d'indexer et de créer des répertoires Web pour les sites offerts dans une langue autre que l'anglais, et ce pour la plupart des langues. Toutefois, les répertoires Web pourront être encore nécessaires pour les langues minoritaires dont la présence sur le Web est limitée et qui ne sont pas pris en charge par les répertoires Web et les moteurs de recherche existants.

3.3 Technologie de la traduction

La mondialisation a fait croître considérablement la demande de services de traduction de la part des gouvernements, des entreprises et des particuliers. Malheureusement, le nombre de traducteurs ne suffit pas à répondre à la demande, ce qui a suscité un intérêt significatif pour la création de logiciels de traduction automatique. Bien que la traduction automatique soit loin d'être parfaite, elle a ouvert la porte aux conversations multilingues. D'ailleurs, les bibliothèques qui élaborent des portails Web multiculturels devraient intégrer des logiciels de traduction à leurs sites. C'est la seule façon pour que l'information offerte dans une langue soit accessible à quelqu'un qui parle une autre langue. La technologie de la traduction est essentielle à un service réellement multiculturel, puisque c'est la seule manière de traiter de grandes quantités de renseignements multilingues.

L'exactitude des systèmes de traduction automatique repose sur l'accès à un fonds de documents traduits constitué de traductions déjà faites, d'une banque de traduction, de guides de rédaction et de bases de données terminologiques. Pour que les systèmes de traduction automatique offerts sur les portails Web multiculturels de bibliothèque soient efficaces, les bibliothèques devront élaborer leur propre banque de traduction. Par contre, une seule bibliothèque ne pourra probablement pas élaborer une importante banque de traduction spécifique au domaine des bibliothèques. Les bibliothèques doivent donc collaborer au développement de portails Web multiculturels. Par conséquent, bien que l'objectif à court terme des bibliothèques soit de créer leurs propres portails Web multiculturels, elles devront éventuellement collaborer à la création de sites Web multilingues.

Une courte description de certaines des nombreuses solutions offertes en matière de technologie de la traduction figure ci-dessous.

AltaVista - Babel Fish Translation
http://babelfish.altavista.com/ (Disponible en anglais seulement)
Le moteur de recherche AltaVista offre un service de traduction gratuit qui repose sur le logiciel Babel Fish de Systran. On y offre une solution de traduction de l'anglais vers neuf langues importantes.

Bowne Global Solutions
Bowne se spécialise dans le soutien des plans de mondialisation des entreprises et fournit des procédés d'édition multilingues de bout en bout, personnalisés selon les cultures et les langues. Bowne offre également un plugiciel pour Word 2002, qui permet de traduire instantanément des documents Word sans avoir à quitter l'application. Les utilisateurs de logiciels de traduction peuvent faire traduire un document dans différentes langues, et ce sans frais. Ils n'ont qu'à choisir la langue souhaitée à partir d'un menu déroulant.

Dictionary.com
http://dictionary.reference.com/translate/text.html (Disponible en anglais seulement)
Dictionary.com offre un service de traduction gratuit vers l'anglais, le français, l'allemand, l'italien, le norvégien, le portugais et l'espagnol, qui repose sur les technologies Systran.

FreeTranslation
www.freetranslation.com/ (Disponible en anglais seulement)
FreeTranslation.com est un site Web convivial offrant une solution de traduction rapide, et où l'utilisateur peut saisir le sens de textes rédigés dans des langues étrangères et de pages Web en anglais, en français, en allemand, en italien, en norvégien, en portugais et en espagnol.

Google
http://translate.google.com/translate_t?hl=fr
Service de traduction gratuit permettant à l'utilisateur de saisir le sens de textes en anglais, en français, en allemand, en italien, en portugais et en espagnol. Il s'agit d'une traduction élémentaire, qui permet à l'utilisateur de comprendre l'essentiel du texte. Google utilise la technologie Systran.

Langenburg.com
http://translation.langenberg.com/(Disponible en anglais seulement)
Ce site propose des liens vers des services de traduction en anglais, en français, en allemand, en danois, en espagnol, en finnois, en tchèque et en italien.

The Multilingual Translation Technology Centre, University of Toronto Libraries
www.library.utoronto.ca/translation(Disponible en anglais seulement)
Le centre est constitué de deux PC, d'une imprimante laser et d'un scanneur à plat professionnel (HP Scanjet 6300) doté d'un chargeur de documents automatique pour les documents de plusieurs pages. Les logiciels de traduction de textes suivants sont offerts :

  • Universal Translator est un simple programme informatique de traduction qui permet à l'utilisateur de traduire des textes, dans les deux sens, dans 40 langues.
  • Systran Enterprise 2.0 est une version Beta du programme de traduction assisté par ordinateur le plus puissant et le plus récent. Il permet de traduire des textes en anglais, en français, en allemand, en italien, en japonais, en portugais, en chinois et en russe. De plus, 21 glossaires y sont intégrés. www.systran.fr/
  • Systran Professional Premium est une solution de traduction automatique qui permet de traduire, dans les deux sens, des textes rédigés en anglais, en français, en allemand, en italien, en japonais et en portugais et de traduire en anglais des textes rédigés en russe et en chinois. (Ne permet pas la traduction de l'anglais vers le chinois ou le russe.) De plus, 20 glossaires y sont intégrés.

Technologies de l'information et de la traduction Systran
www.systran.fr/
Systran offre une architecture de traduction évolutive et modulaire. Sa technologie fondamentale permet d'offrir des solutions de traduction pour l'Internet, les PC et les infrastructures réseau, qui facilitent les communications dans 35 paires de langues et 20 domaines spécialisés. Les services de traduction offerts sur les portails suivants reposent sur la technologie Systran : Google, AOL, AltaVista, Sherlock Internet Search de Apple, CompuServe, Lycos et OracleMobile.com. Le site Web de Systran offre un service de traduction rapide et sans frais de textes et de sites Web dans dix langues, dont entre autres le chinois, le japonais et le coréen.

Translation Experts
www.tranexp.com/win/french.htm
L'entreprise Translation Experts offre des logiciels et des services de traduction de pages Web et de courriels dans plus de 30 langues. InterTran, son serveur de traduction de sites Web, peut être exploité par Windows XP, Windows 2000, Windows NT, Solaris et Linux. Il permet de traduire des pages Web en albanais, en langue bosniaque, en portugais du Brésil, en bulgare, en chinois, en croate, en tchèque, en danois, en néerlandais, en anglais, en portugais d'Europe, en pilipino/tagal/tagalog, en finnois, en flamand, en français, en allemand, en grec, en hindi (translittération), en hongrois, en islandais, en italien, en japonais, en coréen, en norvégien, en polonais, en roumain, en russe, en serbe, en slovène, en espagnol, en suédois, en turc, en ukrainien, en vietnamien et en gallois.

Transparent.com - Easy Translator
www.transparent.com/ (Disponible en anglais seulement)
Easy Translator offre une solution de traduction rapide des documents, des fichiers de textes, des courriels et des documents et pages Web en anglais, en espagnol, en français, en allemand, en portugais et en japonais.

WorldLingo
www.worldlingo.com/fr/index.html
WorldLingo offre des services dans de nombreuses langues et des services de traduction traditionnels (traduction humaine) et automatisés (traduction mécanique). WorldLingo offre aussi des systèmes de traduction des courriels et des sites Web.

De plus, sa solution de traduction automatique des sites Web permet de traduire un site Web de l'anglais vers le français, l'allemand, l'italien, l'espagnol, le portugais, le néerlandais, le grec, le coréen, le chinois et le japonais.

WorldLingo rend possible les discussions multilingues interactives en temps réel. L'utilisateur écrit un message dans sa langue et son partenaire de clavardage le voit s'afficher sur-le-champ, dans la langue de l'expéditeur ainsi que dans sa langue. L'utilisateur peut aussi choisir de lire un message dans plusieurs langues. La solution de clavardage multilingue permet de traduire les messages dans de nombreuses langues, y compris l'anglais, le français, l'allemand, l'italien, l'espagnol, le portugais, le japonais, le coréen, le chinois et le russe.

Microsoft a intégré le logiciel de traduction WorldLingo dans ses applications Office XP et Word 2002. L'outil de traduction Microsoft permet donc de traduire des textes en anglais, en français et en espagnol et de télécharger automatiquement les logiciels de traduction de WorldLingo et Bowne Global Solutions.

WorldLingo est l'une des entreprises qui travaillent à l'élaboration de systèmes d'aide à la traduction. Son système est connu sous le nom de système de gestion des fonds de documents traduits (Translation Asset Management System).

Parmi les autres systèmes de traduction, on compte les suivants :
Softissimo - Reverso Pro 5 www.softissimo.com/fr
IBM - Websphere Translation Server 2.0
Terminotix - LogiTerm www.terminotix.com/index.asp?lang=fr
WebViews - Inter Language Paradigm www.web-views.com/ (Disponible en anglais seulement)


3 « Tongues of the web », The Economist, 14 mai 2002

Précédent | Table des matières | Suivant