Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada - Library and Archives Canada Canada
Page d'accueil > Guerre et armée > Les hommes de la Police à cheval du Nord-Ouest English

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

ARCHIVÉE - « Sans craindre ni favoriser qui que ce soit » : les hommes de la Police à cheval du Nord-Ouest

Servir son pays

La transformation du Nord-Ouest

Photographie de membres de la bande indienne des Pieds-Noirs en migration, vers 1886.

Source

Membres de la bande indienne des Pieds-Noirs en migration, vers 1886.

De toute évidence, les membres de la PCN-O sont plus que de simples policiers. À titre d'agents du gouvernement fédéral, ils sont appelés à assumer diverses tâches et responsabilités qui sont essentielles au développement de la société dans l'Ouest canadien après 1875. Ils encadrent la transformation rapide des Territoires du Nord-Ouest, qui s'étend sur une courte période de trente ans et consiste en le déplacement des peuples des Premières nations et en la création des réserves. Ils font respecter les lois, dont certaines sont impopulaires; ils protègent le Chemin de fer Canadien Pacifique pour en assurer une construction rapide; ils agissent à titre de fonctionnaires fédéraux pour l'application des mesures douanières et instituent des patrouilles frontalières; ils supervisent la folle ruée vers l'or au Klondike; puis, finalement, ils se portent volontaires pour servir sous les armes en 1885 et une fois de plus en 1899.