Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Histoires orales de la Première Guerre mondiale :
Les anciens combattants de 1914 à 1918

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Élement graphique : Administrant les premiers soins à un soldat canadien blessé.

Points de vue sur la guerre

Dans cette section :

Images de Points de vue sur la guerre


Points de vue sur la guerre

« La façon d'avoir [quelque chose …] c'était d'abord de trouver un moyen de transport » -- H.S. Cooper, 3e Bataillon [traduction libre]

« Pourquoi les hommes, après leur retour, n'évoquent-ils que les aspects amusants de la vie ? »
-- Vick Lewis, 4e Bataillon [traduction libre]

« On ne peut pas définir la mort tout le temps »
-- Leo Lasner, 22e Bataillon [traduction libre]

Les souvenirs des anciens combattants du Corps expéditionnaire canadien (CEC) offrent un récit profond, vaste et personnel de la vie au temps de la Première Guerre mondiale (1914-1918). Ces anecdotes nous proposent une autre façon de comprendre qu à été fut réellement la guerre. Les tâches quotidiennes qui incombaient à ces anciens combattants, et les événements qu'ils ont traversés, illustrent la réalité de la vie militaire et les comportements adoptés par ces hommes en situation de devoir et de guerre.

Sont évoquées les multiples émotions vécues durant les périodes calmes ou agitées de la guerre, dont les expériences de la perte et du sacrifice, et le désir tout simple de vivre et de rentrer chez soi. Ces récits de première main que racontent les anciens combattants du CEC modèrent les vues romancées qu'on porte sur la guerre et la carrière militaire, et colorent d'humanisme et de complexité un registre que l'histoire officielle n'aborde que rarement.