Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Le Canada et la Première Guerre mondiale

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Ypres - Felix Cullen - Nous y étions

PA-004447
Carte détaillée du « no man’s land » devant la 2e Division canadienne, 1916
Le nom « no man’s land » est donné à la zone située entre les tranchées alliées et ennemies, un territoire dangereux où les soldats ne se risquent que la nuit, quand la noirceur les protège un peu du tir ennemi. Cette carte montre les cratères causés par les explosions d’obus et l’artillerie lourde. Au cours des premiers mois de la guerre, la région de St-Éloi est dévastée par les combats. En relevant les forces françaises et britanniques, les Canadiens y ont trouvé un spectacle de destruction et de désolation. Felix Cullen parle des cratères de St-Éloi dans son journal personnel.

Bibliothèque et Archives Canada
NMC 0021462

Description dans ArchiviaNet | Page précédente