Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière :  Les premières communautés canadiennes à la portée des jeunes
IntroductionExplorer les communautés
 

Titre de section : Les doukhobors
Introduction |  Histoire |  Vie quotidienne |  Culture |  Références


Histoire

L'immigration

En Russie, les doukhobors ont été exilés ou envoyés en prison parce qu'ils refusaient de se battre pour le tsar. Ils croyaient que c'était mal de tuer. Un grand nombre sont morts dans des conditions pénibles en Sibérie.

À l'époque, le premier ministre canadien, sir Wilfrid Laurier, et le ministre de l'Intérieur, sir Clifford Sifton, ont offert des terres gratuites dans le but d'encourager les gens à venir s'établir au Canada. Il y a des gens, dont un écrivain russe nommé Léo Tolstoy, qui ont décidé d'aider les doukhobors et ont organisé leur immigration au Canada. Le gouvernement canadien a offert aux doukhobors des terres à cultiver dans le district de Saskatchewan. Il leur a promis des terres gratuites, le droit de pratiquer leur religion et la garantie qu'ils ne seraient pas obligés de servir dans l'armée canadienne.

 
Des doukhobors, en route pour le Canada, en train de manger du borscht et du souhari (pain sec) à bord du navire Lake Huron, en janvier 1899   Premier groupe d'immigrants doukhobors arrivé par bateau à Halifax

 
  Les premiers immigrants doukhobors à débarquer au Canada, au port de Halifax, le 23 janvier 1899

Les premiers immigrants doukhobors ont quitté la Russie à bord du Lake Huron le 21 décembre 1898. Ce groupe comprenant plus de 2100 personnes est arrivé à Halifax le 23 janvier 1899. Un autre groupe de 2300 doukhobors est arrivé quelques jours plus tard sur le Lake Superior. Ce même bateau est retourné en Russie et a ramené encore plus de 2300 autres personnes. Ces doukhobors avaient immigré d'abord à Chypre, mais comme cette colonie ne fonctionnait pas bien ils ont décidé de venir au Canada. Ils sont arrivés le 21 mai 1899. Un quatrième bateau transportant environ 800 personnes était arrivé au début de ce même mois, mais on l'a mis en quarantaine à Québec pendant 27 jours en raison de la variole. En tout, c'est environ 7500 doukhobors qui sont venus s'établir au Canada en 1899.

Suivant


Divulgation proactive