Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière :  Les premières communautés canadiennes à la portée des jeunes
IntroductionExplorer les communautés
 

Titre de section : Les Japonais
Introduction | Histoire | Vie quotidienne | Culture | Références


Histoire

Les débuts

Le premier Japonais à s'établir au Canada est arrivé en Colombie-Britannique en 1877. Ce ne sont pas tous les groupes ethniques qui peuvent identifier leur premier immigrant, mais les Japonais possèdent cette information. Le premier Canadien d'origine japonaise s'appelait Manzo Nagano. Il a vécu à Victoria, où il a ouvert une boutique de cadeaux, vendu des mets japonais et tenu un hôtel.

En 1914, le Canada comptait environ 10 000 Japonais, principalement des hommes. La plupart s'étaient établis en Colombie-Britannique. Au Japon, leurs familles étaient très pauvres; il n'y avait pas assez de travail pour y gagner leur vie, et pas assez de nourriture. Ils espéraient trouver la prospérité et une meilleure vie au Canada. De nombreux immigrants japonais de ce premier groupe, ou Issei (i-sé), étaient des jeunes hommes peu instruits. Quelques-uns seulement savaient lire ou écrire. Mais c'étaient de bons travailleurs. Ils ont obtenu des emplois dans les pêcheries, l'agriculture et l'industrie forestière. Certains ont ouvert des commerces pour servir les autres Canadiens japonais.

 
Quatre jeunes hommes non identifiés d’Okinawa vêtus à l’occidentale   Boutique d’un tailleur à Vancouver, en Colombie-Britannique, en 1907

 
  Deux immigrants d’Okinawa, au Japon, en 1910

La première Japonaise à émigrer au Canada s'appelait Yo Shishido; elle est arrivée en 1887, juste après son mariage. Ses deux sœurs sont venues la rejoindre plus tard. Après elles, d'autres femmes sont arrivées, des « épouses sur photo ». Lorsqu'un Canadien japonais décidait de se marier, il écrivait au Japon pour demander à ses parents de lui chercher une épouse convenable. Quand ils avaient trouvé quelqu'un, le couple échangeait des photos. Si les deux étaient d'accord pour se marier, la jeune femme venait au Canada pour rencontrer son futur époux et le mariage avait lieu. En tout, 6 240 « épouses sur photo » ont trouvé des maris au Canada. Ce système a duré jusqu'en 1925.

 

Glossaire

groupe ethnique : groupe de personnes qui ont en commun une culture, une langue et un lieu d'origine.

Suivant


Divulgation proactive