Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Élément graphiqueÉlément graphique
Introduction
Seul au sommetLe chemin vers le pouvoir
À la tête du Canada
La vie privée
Les lendemains
Élément graphique
Profils
Discours
Commentaires
Élément graphique
Bannière : Premier parmi ses pairs : Le premier ministre dans la vie et la politique au Canada
Bannière: Les lendemains

Mort au palais

John Thompson est décédé en 1894, deux ans à peine après être devenu premier ministre. Son décès subit, à la suite d'un accident cérébrovasculaire survenu au château de Windsor, a ébranlé le protocole royal. La reine Victoria a insisté pour que Thompson soit renvoyé au Canada avec toute la pompe et les cérémonies qui lui étaient dues. Une messe de requiem s'est déroulée à Windsor et le Navire de Sa Majesté portant le nom de Blenheim a été peint en noir pour transporter le cercueil de Thompson à Halifax, où ses obsèques ont eu lieu le 3 janvier 1895.
L'artiste canadien Frederick Bell-Smith a été témoin de l'arrivée du Blenheim et a eu l'inspiration de peindre trois scènes sur le décès de Thompson. L'une, The Arrival of the Blenheim, a été détruite lors de l'incendie de la Chambre des communes en 1916. Les autres, The State Funeral et The Queen's Tribute, ont été restaurées par les Archives nationales.

précédentsuivant

Divulgation proactive