Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Quoi de neuf?

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Quoi de neuf?

Durant la causerie Symons de Toronto, Ian E. Wilson met l'accent sur le passé et l'avenir

(Charlottetown, le 18 mars 2008)  --  Il aura fallu attendre plus de 30 ans pour que l'étudiant puisse finalement remercier publiquement le professeur, à l'occasion de la causerie Symons extraordinaire de 2008 du Centre des arts de la Confédération, qui a eu lieu à Toronto le 28 février dernier. En effet, M. Ian E. Wilson, bibliothécaire et archiviste du Canada, a rendu dans son allocution un hommage spécial à l'homme derrière le nom des causeries, le professeur Tom Symons. M. Wilson a fait partie d'un comité ayant eu la lourde tâche de relever les défis posés par Se connaître, l'influent rapport de 1975 dirigé par le professeur Symons et portant sur l'état des études canadiennes.

« Le rapport de Tom, qui affirme avec confiance le rôle essentiel des archives, m'a guidé tout au long de ma carrière, a déclaré M. Wilson. Je vous en remercie, Tom! Je vous remercie en outre de me permettre aujourd'hui d'utiliser cette expression clé, « se connaître », qui résume si bien le rôle social des bibliothèques et des archives. »

M. Wilson a poursuivi son allocution en présentant les avantages et les inconvénients d'un accès universel à l'information grâce aux archives numériques et au Web. Il a décrit Bibliothèque et Archives Canada comme étant le réceptacle de « l'imaginaire collectif d'une nation tout entière », l'institution abritant plus de 20 millions de livres, de cartes et de documents, au-delà de 24 millions de photographies, sans compter une imposante collection de musique, de films et de vidéos.

Alors que nous sommes à l'ère du numérique, le défi d'aujourd'hui et de demain consiste à rendre ces archives accessibles et interrogeables.

Lorsqu'on lui a remis la première médaille Symons, une œuvre d'art dont le moule a été conçu spécialement pour cette distinction, M. Wilson a ajouté avec humour qu'il avait omis de mentionner que Bibliothèque et Archives Canada possédait la plus importante collection de médailles au pays.

Le professeur Symons ainsi que l'honorable Carolyn Bertram et le co-président des causeries, George Kitching, ont également remis des médailles à d'anciens conférenciers des causeries Symons, Mark Starowicz et l'honorable John Crosbie, qui assistaient à l'événement de Toronto. Des médailles seront de plus envoyées aux autres conférenciers passés, soit l'honorable Jean Charest, le juge en chef Roy McMurtry et l'honorable Peter Lougheed.

Les causeries Symons sur l'état de la Confédération ont habituellement lieu chaque automne à Charlottetown pour souligner l'anniversaire de la rencontre des Pères de la Confédération en 1864. Ces causeries rendent hommage au professeur Thomas H.B. Symons, qui depuis de nombreuses années appuie le Centre des arts de la Confédération et siège au conseil d'administration de l'organisme. Le professeur Symons est réputé pour son travail dans le domaine des études canadiennes.

 -  30  - 

Renseignements :
Pauline M. Portelance
Agente principale des relations avec les médias
Bibliothèque et Archives Canada
(819) 994-4589 ou (613) 293-4298


Pour consulter les anciens communiqués de presse, visitez : Quoi de neuf archivé