Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Quoi de neuf?

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Quoi de neuf?

OUI, JE LE VEUX. L'AMOUR ET LE MARIAGE AU CANADA AU XIXe SIÈCLE
Bibliothèque et Archives Canada REND HOMMAGE AU ROMANTISME DANS UNE NOUVELLE EXPOSITION VIRTUELLE


OTTAWA, le 16 juillet 2008 –
De nos jours, nous pouvons rencontrer notre âme-sœur en furetant l'Internet, mais autrefois c'était fort différent. Bibliothèque et Archives Canada (BAC) offre un aperçu des difficultés que les gens devaient surmonter, dans les années 1800, pour trouver le partenaire qu'ils épouseraient, dans une nouvelle exposition virtuelle intitulée ARCHIVÉE - Oui je le veux. L'amour et le mariage au Canada au 19e siècle.

L'exposition virtuelle présente des lettres et des extraits de journaux numérisés provenant de personnalités canadiennes comme sir Wilfrid Laurier, le criminel notoire William Donnelly, ainsi que d'individus moins bien connus tels que Kathleen Blake Coleman et les membres de la famille Woodside. Les lettres de Mary Eleanor Westcott, de même que le journal intime de Louis-Joseph-Amédée Papineau - qui couvrent une période s'étendant de 1843 à 1846 - nous offrent un exemple des fréquentations de l'époque et illustrent les épreuves qu'ils ont dû traverser au nom de l'amour.

Nous observons Mary et Amédée se frayer un chemin dans les coutumes et les règles de bienséance du 19e siècle, de leur première rencontre à une compréhension plus intime dont témoignent les lettres et les extraits de journaux intimes qu'ils nous ont laissés. On peut également y voir les obstacles créés par la désapprobation de la famille, de même que l'issue de leur amitié. Des lettres échangées entre d'autres personnes de cette époque sont également présentées afin de permettre des comparaisons quant à la façon dont les relations évoluaient au Canada du 19e siècle.

L'exposition est accompagnée d'une base de données nominales comprenant des images numérisées de microfilms de plus de 10 000 cautionnements de mariages pour le Haut-Canada et le Bas-Canada. Les cautionnements émis pour le Haut-Canada (Ontario) couvrent la période de 1803 à 1865, alors que les cautionnements émis pour le Bas-Canada (Québec) couvrent la période de 1779 à 1858.

Ce projet a été rendu possible grâce au programme Culture canadienne en ligne du ministère du Patrimoine canadien. Pour en savoir davantage, visitez www.collectionscanada.gc.ca/amour-et-mariage/index-f.html.

- 30 -

Renseignements :

Sabrina Bertrand
Agente principale des relations avec les médias
Bibliothèque et Archives Canada
819-934-7525

Pauline M. Portelance
Agente principale des relations avec les médias
Bibliothèque et Archives Canada
819. 994. 4589 ou 613. 293. 4298