Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Quoi de neuf?

Quoi de neuf?

Nanisiniq : Projet d'histoire d'Arviat - De jeunes chercheurs inuits visitent Bibliothèque et Archives Canada

Des visiteurs et membres de l'équipe de recherche du groupe Nanisiniq : Projet d’histoire d’Arviat, photographiés au cours de leur visite à Bibliothèque et Archives Canada en mai 2011

À l’arrière-plan, de gauche à droite: April Dutheil (assistante à la recherche, UBC), Patrick Pingushat (Arviat), Beth Greenhorn (gestionnaire de projet, BAC), Professeure Paule McNicoll (UBC), Jean-Marie Beaulieu (agent d’information, Commission canadienne des affaires polaires), Anne Weiler (infirmière), Bud Neville (travailleur social), Professeur Frank James Tester (UBC) et l’aîné Peter Irniq (ancien Commissaire du Nunavut).

À l’avant-plan, de gauche à droite: Amy Owingayak, l’aînée Martha Okotak, Jordan Konek et Curtis Kuunuaq Konek, tous d’Arviat.

Au début du mois de mai 2011, des membres du groupe Nanisiniq : Projet d'histoire d'Arviat ont effectué une visite de trois jours à Bibliothèque et Archives Canada (BAC), dans le cadre de leur séjour dans la région de la capitale nationale. Entre autres activités, le groupe de jeunes chercheurs a fouillé parmi des centaines d'images d'archives pour tenter de trouver le nom des Inuits qui y sont représentés. Cette activité s'inscrivait dans le cadre du projet de mobilisation communautaire Un visage, un nom, qui met à contribution de jeunes Inuits et leurs aînés. Le groupe était composé de quatre jeunes Inuits et d'un aîné de la collectivité d'Arviat, au Nunavut, ainsi que de deux membres du corps professoral et d'un assistant à la recherche de l'Université de la Colombie Britannique. Le projet, dirigé par le professeur Frank Tester de l'Université de la Colombie Britannique, a reçu une subvention du Conseil de recherches en sciences humaines en 2009.

Les efforts déployés par les étudiants lors de leur visite à BAC n'ont pas été vains : chaque chercheur inuit a pu identifier des membres de sa famille, y compris Amy Owingayak, qui a reconnu ses arrière-grands parents sur une photo datant des années 1930 intitulée Alariaq et son épouse Pittau (PA 196445). Ces photos seront bientôt numérisées et rendues disponibles dans le cadre du projet Un visage, un nom. De plus, quand toutes les photos auront été numérisées, les jeunes Inuits organiseront des séances à Arviat pour tenter de mettre un nom sur le plus de visages possible. Les noms et les renseignements anecdotiques qui seront alors recueillis seront ajoutés à la base de données de BAC et mis à la disposition des Canadiens.

Pour plus d'information sur cette visite, cliquez sur le lien suivant : http://bcove.me/cc3bssoe et faites défiler le menu à droite pour visualiser la vidéo « Inuit Research ». Cette vidéo, fournie par le Réseau de télévision des peuples autochtones, n'est disponible qu'en anglais.