Les succès

Photo montrant l'explosion d'une torpille dans un puits de pétrole à Petrolia, en Ontario, en 1886

Explosion d'une torpille dans un puits de pétrole, à Petrolia, en Ontario, en 1886 (photo prise par Robert Bell)
Source

Le travail accompli par les géologues du dix-neuvième siècle qui ont découvert des minéraux et cartographié les régions sauvages du Canada était essentiel à l'expansion économique du pays. Il reste qu'une grande partie de leur travail est passée inaperçue.

Alors que ce sont souvent les géologues qui ont identifié les endroits où l'on pouvait trouver certaines ressources précieuses, d'autres groupes ont creusé les puits de pétrole et ont travaillé dans les mines pour en extraire le minerai. Néanmoins, c'est le travail de la Commission géologique du Canada (CGC) qui a rendu ces découvertes possibles.

En plus d'avoir découvert plusieurs minéraux et fossiles rares, les géologues de la CGC ont été les premiers à découvrir des restes de dinosaures au Canada. En 1884, pendant qu'il était à la recherche de charbon le long de la rivière Red Deer, en Alberta, Joseph Tyrrell a trouvé le crâne d'un dinosaure qui sera plus tard appelé Albertosaurus. Même si c'est à la fin du dix-neuvième siècle que le plus important filon d'or du Canada a été découvert, le boom pétrolier de l'Ontario a débuté en 1865. D'abord, la fièvre du pétrole, puis la fièvre de l'or; pas étonnant que les Canadiens se soient de plus en plus intéressés aux ressources minérales du Canada et que la renommée de la CGC se soit de plus en plus répandue.

PrécédentSuivant