Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada - Library and Archives Canada Canada
Page d'accueil > Exploration et colonisation > Les vedettes du roc English

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière : Les vedettes du roc

Les premiers gisements de pétrole

Les riches sables pétrolifères de l'Alberta contiennent le plus gros gisement de pétrole au monde. Le potentiel de ce gisement a été signalé pour la première fois par des membres de la Commission géologique dans les années 1870 et 1880.

Photo d'un appareil de forage qu'a utilisé la Commission géologique du Canada en Alberta, en 1898

Appareil de forage qu'utilisait la CGC pour chercher du pétrole et du gaz dans les Prairies, à Victoria, en Alberta, en 1898. Cet appareil rudimentaire n'a pas permis d'atteindre plus de 552 m de profondeur
Source

De nos jours, le pétrole est une ressource importante et précieuse. Mais au moment où la Commission géologique du Canada (CGC) a été mise sur pied, très peu de gens s'y connaissaient en matière de pétrole et presque personne ne s'en servait. L'invention de l'automobile dans les années 1880 allait changer complètement cette situation. On trouve du pétrole dans plusieurs régions du Canada, et les géologues de la CGC ont été parmi les premiers à étudier les gisements de pétrole canadiens.

En 1846, un géochimiste de la CGC, Thomas Sterry Hunt, a commencé à s'intéresser vivement aux sources et aux autres liquides qui jaillissaient du sol. Il a collectionné des échantillons dans des bocaux et les a apportés au laboratoire pour les examiner. Certains de ces échantillons liquides étaient huileux, bitumineux et même inflammables. C'est Hunt qui a découvert pourquoi ces liquides restaient pris dans certaines sortes de roches sédimentaires, et qui a aidé ses collègues à comprendre la géologie du pétrole.

De nombreux géologues de la CGC se sont aussi intéressés au pétrole. Robert Bell a étudié les gisements de pétrole à Petrolia, en Ontario, alors que le boom pétrolier en était à ses débuts, en 1865, et plus tard, en 1886, une fois que l'industrie pétrolière s'était développée. Sous la direction d'Alfred Selwyn et de George Dawson, la CGC a étudié des emplacements en Alberta et en Saskatchewan. Le pétrole découvert à ces endroits n'a été utilisé que des années plus tard. On a attendu que la demande de pétrole augmente et que les méthodes d'extraction s'améliorent.

Pépites de savoir

- Dans le sud-ouest de l'Ontario, les peuples des Premières nations connaissaient l'existence des dépôts de gomme (des mares de pétrole remontées à la surface) et se servaient de cette matière gommeuse pour imperméabiliser leurs canots et pour faire des remèdes, et ce, bien avant 1858, année où James Williams, un fabricant de carrosses, a enregistré le premier puits de pétrole commercial au monde. Le puits était situé à Oil Springs, en Ontario.

- En anglais, le mot « pétrole » se dit « petroleum », qui provient de deux mots latins : petra, qui veut dire « roche », et oleum, qui veut dire « huile ». Le pétrole repose à l'intérieur de roches poreuses comme de l'eau dans une éponge.

- Le Canadien John Henry Fairbank, natif des États-Unis, a inventé un système de pompes avec tiges à saccades. Plus de 145 ans plus tard, ses descendants continuent à pomper du pétrole à Oil Springs, en Ontario. L'entreprise Charles Fairbank Oil Properties Ltd. est la plus ancienne société d'exploitation pétrolière au monde!

- Le pétrole a mis des millions d'années à se former. Toutefois, les êtres humains vont finir par consommer toutes les réserves de pétrole du monde, sous forme de combustible, en beaucoup moins de temps. Une fois les réserves épuisées, nous ne pourrons pas en fabriquer d'autres. Le pétrole est aussi une des causes de la pollution de l'air. La fumée qui s'échappe des automobiles, des camions et des avions contient des produits chimiques qui causent les pluies acides et le smog.

Creuser le sujet

D'où provient le pétrole?

Diagramme représentant comment se forme le pétrole.Étudie ce sujet

Creuser le sujet

Les sources d'énergie

Illustration montrant des sources d'énergieÉtudie ce sujet

Photo montrant des tours de forage pétrolier à Petrolia, en Ontario, 1886

Tours de forage pétrolier à Petrolia, en Ontario, 1886 (photo prise par Robert Bell)
Source


Photo montrant des appareils de distillation de pétrole à une raffinerie de Petrolia, en Ontario, 1886

Appareils de distillation de pétrole à la Producers Oil Refinery, à Petrolia, en Ontario, 1886
Source


Photo montrant des sables bitumineux en Alberta, 1892

Sables bitumineux sur les bords de la rivière Athabasca, en Alberta, 1892
Source

PrécédentSuivant