Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière :  Les premières communautés canadiennes à la portée des jeunes
IntroductionExplorer les communautés
 

Titre de section : Les Africains
Introduction | Histoire |  Vie quotidienne | Culture | Références


Histoire

Un grand nombre de Noirs ont quitté les États-Unis après la Révolution américaine (1776-1783). La plupart étaient des loyalistes; ils se sont établis sur le territoire que couvrent aujourd'hui l'Ontario et les Maritimes. Au début des années 1800, plusieurs Afro-Américains se sont déplacés vers le nord, à la recherche de la liberté, et se sont établis au Haut-Canada, au Bas-Canada et dans les colonies maritimes (Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick et Île-du-Prince-Édouard). Dans les années 1850, des Afro-Américains de la Californie sont venus s'établir dans ce qui deviendra la Colombie-Britannique pour jouir de l'égalité garantie par la loi. Vers la fin des années 1800 et au début des années 1900, les Afro-Américains ont été attirés vers les prairies canadiennes par des offres de terres à bon marché.

La vaste majorité des Africains sont arrivés au Nouveau Monde par bateau, comme esclaves. En effet, pendant des années des Européens ont capturé des Africains et les ont embarqués de force sur des bateaux pour être vendus comme esclaves. Ils ont amené un grand nombre de ces hommes et de ces femmes sur le « nouveau » continent, en particulier dans le sud des États-Unis d'aujourd'hui, où l'on avait grand besoin de travailleurs dans les plantations. D'autres ont été conduits dans l'est et le nord pour travailler comme domestiques. Contrairement aux autres immigrants, les Africains ne sont pas venus sur ce continent pour y trouver une vie meilleure; ils ont été kidnappés et amenés contre leur volonté.

Suivant


Divulgation proactive