Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière :  Les premières communautés canadiennes à la portée des jeunes
IntroductionExplorer les communautés
 

Titre de section : Les Cris-des-Plaines
Introduction | Histoire | Vie quotidienne | Culture | Références


Vie quotidienne

L'habitation

 
  Wigwams cris en été, en 1851

Comme d'autres groupes autochtones des Prairies, les Cris-des-Plaines vivaient dans des tipis (wigwams). Pour construire un tipi, il fallait d'abord trois longues perches. Les hommes attachaient ces perches à leur sommet, puis les installaient debout en forme de trépied. Ensuite, ils plaçaient d'autres perches entre les trois premières pour former un cercle. Les femmes recouvraient les perches de grandes bâches faites de peaux de cerf, d'orignal et de bison cousues ensemble. On aménageait une ouverture au niveau du sol pour permettre à l'air de pénétrer et de chasser la fumée du foyer central par une autre ouverture au sommet du tipi. Plusieurs personnes vivaient ensemble sous un même tipi. Les Cris-des-Plaines se construisaient également de longues maisons rectangulaires pour leurs cérémonies.

Les objets domestiques

 
Intérieur d’une tente crie dans les Prairies, en 1820  

À l'intérieur des tipis, les Cris-des-Plaines dormaient sur des lits faits d'herbe séchée recouverte de peaux de bison. Les femmes fabriquaient des ustensiles de cuisine en bois ou en corne de bison. Elles rangeaient les vêtements et certains aliments dans des sacs en cuir de cerf ou d'orignal. Elles entreposaient les petits fruits et les racines dans des contenants en écorce de bouleau. Au besoin, les Cris se fabriquaient des pelles à neige en bois. Les femmes utilisaient des marteaux de pierre pour, par exemple, casser des os ou écraser la viande. Elles se servaient également d'outils de métal et de chaudrons obtenus des marchands de fourrure anglais ou français. Le pemmican était conservé dans des sacs de cuir.

Précédent Suivant


Divulgation proactive