Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada - Library and Archives Canada Canada
Page d'accueil > Explorer les thèmes choisis > SOS! Les catastrophes au Canada English

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière : SOS! Les catastrophes au Canada
IntroductionReportages sur les catastrophesRechercheAideEauTerreAirFeuGlaceFrank SlideSpringhill Mine DisasterQuébec Citadelle Collapse

L'eau

L'eau est une source d'énergie et un élément indispensable à la vie. Tout ce qui est vivant sur la Terre a besoin d'eau pour survivre. La vapeur des courants océaniques contribue à maintenir la température de la surface de la planète à des niveaux tolérables. L'eau est aussi une composante de presque tout ce qui existe sur la Terre.

Les caractéristiques chimiques et physiques de l'eau sont uniques, et ses propriétés sont inusitées : elle peut exister sous forme de solide, de liquide ou de vapeur, à des températures et à des pressions que l'on retrouve à la surface de la Terre, ou à proximité. L'eau peut donc circuler dans l'océan, à travers l'atmosphère et des masses de terre solides, créant des cycles infinis que l'on appelle collectivement le cycle hydrologique, ou cycle de l'eau. La vapeur d'eau joue un rôle clé dans le cycle hydrologique, où elle agit comme constituant atmosphérique limité, mais essentiel. C'est pour cette raison que l'eau est une substance unique essentielle à la vie et un ingrédient clé de notre système météorologique et climatique.

Photo montrant le pont de la rue Centre, à Calgary, dont la moitié a été emportée par l'inondation de 1915

Source

Pont de la rue Centre détruit par l'inondation survenue à Calgary en 1915

Les conditions nécessaires à l'apparition de l'eau sur notre planète sont tellement uniques qu'elles étaient hautement improbables : en effet, il fallait que l'oxygène et l'hydrogène restent dans l'atmosphère, que ces deux corps gazeux se rencontrent et qu'en même temps la Terre soit de la bonne grosseur et à la bonne distance du Soleil.

Photo montrant une rue inondée devant la cathédrale Christ Church, à Montréal, entre 1870 et 1880

Source

Rue inondée devant la cathédrale Christ Church, à Montréal, entre 1870 et 1880

Lorsque le premier fluide est tombé du ciel, c'était de l'eau. (Sur Vénus, les nuages déversent de l'acide sulfurique concentré, un des fluides les plus corrosifs qui existent dans l'univers.)

Les Canadiens, en règle générale, ont tenu pour acquis leurs vastes réserves d'eau douce, en dépit des sécheresses des années 1930. Longtemps, au Canada, l'eau était abondante, facile à obtenir et propre. Ce fut donc un choc pour la nation d'apprendre, au printemps 2000, que l'eau de la ville de Walkerton, en Ontario, était contaminée. Une souche mortelle de la bactérie E. coli s'était infiltrée dans le système d'approvisionnement d'eau, causant prétendument la mort de cinq à onze personnes.

Photo montrant des gens qui se déplacent en chaloupe autour des wagons sur le terrain inondé de la gare Bonaventure, à Montréal, en 1866

Source

Inondation à l'ancienne gare Bonaventure du chemin de fer Granc Tronc, à Montréal, en 1866

L'eau de la Terre peut avoir une puissance terrifiante et assez de force pour emporter des vies et des structures solides, et défigurer des paysages. Avec le temps, l'eau parvient à user n'importe quelle surface. Les effets menaçants de l'eau, qui se manifestent sous forme d'inondations ou de tsunamis, ont causé d'épouvantables catastrophes au Canada. Les victimes de ces catastrophes ne comprendraient que trop bien ce passage de Shakespeare, dans Le roi Lear :

Pauvres indigents tout nus, où que vous soyez,

Vous que ne cesse de lapider cet impitoyable orage,

Têtes inabritées, estomacs inassouvis,

Comment, sous vos guenilles trouées et percées à jour,

Vous défendez-vous contre des temps pareils?

- Le roi Lear, acte III, scène iv

Photo montrant l'inondation survenue en 1951 au port de Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest, 1951

Source

Inondation à Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest, en 1951

Enquêtes sur les naufrages

L�exposition en ligne intitulée Enquêtes sur les naufrages propose un voyage à travers quelques-unes des ressources exceptionnelles de Bibliothèque et Archives Canada.