Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Le Canada par le train

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Ligne chronologique

Immigration

Pour inciter les Européens, les Américains et même les Canadiens à coloniser l'Ouest du pays, le gouvernement canadien a entrepris une campagne massive de publications et de conférences. On produisait des brochures et des livres dans diverses langues et on les diffusait à l'étranger. Les promoteurs du gouvernement tenaient des assemblées et organisaient des expositions itinérantes qui mettaient en valeur les avantages et les possibilités de vivre dans l'Ouest canadien. On accordait des lopins de terre à ceux qui signaient. Cela a fonctionné. Au plus fort de l'immigration, entre 1896 et 1914 environ, plus de trois millions de personnes se sont établies au Canada.

Page de titre de la brochure du chemin de fer Canadien Pacifique, vers 1890, en allemand Dernière page de la brochure du chemin de fer du Canadien Pacifique, vers 1890, en allemand

Source

Chemin de fer Canadien Pacifique, v. 1890, page de titre et dernière page

Vidéo

Extrait d'un film muet montrant des immigrants ukrainiens en train de monter à bord d'un train (durée : 25 s)

[RM 836 Ko] Logiciels gratuits téléchargeables

Source

Comment se rendaient-ils dans l'Ouest? À bord du Chemin de fer Canadien Pacifique (CFCP), puisqu'il constituait la seule ligne transcontinentale du pays. Le CFCP était prêt parce qu'il avait, lui aussi, tenu des campagnes de recrutement d'immigrants vantant les attraits de l'Ouest canadien. Les nouveaux arrivants étaient relégués aux « wagons de colons ».

Brochure de la Compagnie des terres du nord-ouest du Canada, vers 1890, [recto], annonçant des terres agricoles à vendre dans le sud du Manitoba et dans les Territoires du Nord-Ouest ainsi que des lots en ville à vendre à Regina et à Moose Jaw Brochure de la Compagnie des terres du nord-ouest du Canada, vers 1890, [verso], présentant un texte qui décrit le nord-ouest du Canada et les terres à vendre dans le sud du Manitoba

Source

Compagnie des terres du nord-ouest du Canada, vers 1890, recto et verso

Précédent | Suivant


Visitez le site Web ARCHIVÉE - Les trains du Canada : un site pour les enfants