Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Visages de guerre

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Sélection de photos : L'Armée de terre

L'Armée canadienne

Durant la Deuxième Guerre mondiale, plus de 750 000 hommes et femmes ont servi dans les unités d'administration, de combat et d'appui de l'Armée canadienne. Au Canada, certains membres du personnel ont été affectés à des fonctions liées à la défense du pays tandis que d'autres ont travaillé dans les 97 centres d'entraînement de l'Armée. À mesure que les unités étaient mobilisées au Canada, le quartier général de la Défense nationale les transférait au Royaume-Uni, où elles étaient intégrées à l'Armée canadienne outre-mer. De 1940 jusqu'au 5 juin 1944, les soldats canadiens ont perfectionné leurs habiletés tout en participant activement à la défense du Royaume-Uni.

En même temps, d'autres unités canadiennes étaient envoyées pour défendre Terre-Neuve, les Bahamas, les Bermudes, la Guyane britannique et la Jamaïque. De 1940 à 1942, les troupes canadiennes ont pris part à des opérations le long des côtes de la Norvège, à la défense de Hong Kong en décembre 1941 et au raid sur Dieppe le 19 août 1942. En juillet 1943, la 1re Division canadienne d'infanterie, avec des unités britanniques et américaines, a envahi la Sicile. Après la chute de la Sicile, la Division a continué à se battre en Italie aux côtés de la 5e Division blindée canadienne. Au cours de cette période, les unités canadiennes stationnées au Royaume-Uni continuaient à se préparer pour l'invasion imminente de l'Europe.

Le 6 juin 1944, la 3e Division canadienne d'infanterie et la 2e Brigade blindée canadienne ont débarqué en Normandie avec d'autres unités de la 2e Armée britannique. Durant les jours qui ont suivi, des unités additionnelles du 2e Corps canadien ont été déployées à la tête de pont de la Normandie. Ces troupes canadiennes et leurs alliés ont ensuite libéré la France. D'octobre 1944 à mai 1945, les soldats canadiens ont combattu dans tout le nord-ouest de l'Europe, libérant la Belgique et les Pays-Bas. La dernière campagne européenne a été l'invasion de l'Allemagne par les Alliés. Les forces allemandes, prises entre les forces alliées et l'armée russe, se sont effondrées et ont capitulé. Les hostilités ont cessé officiellement le 8 mai 1945. La guerre avait coûté cher à l'Armée canadienne : au total, 17 682 soldats étaient morts au front.