Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.


Les Archives de Musique à la Bibliothèque nationale du Canada

JAMES, FRANCES, 1903-1988
MUS 128


Fonds Frances-James.  - 1920-1988.  - 5,65 m de documents textuels.  - 736 photographies.  - 16 négatifs.  - 88 disques sonores.  - 99 bandes sonores.  - 1 vidéocassette. 

Notice biographique
Née à Saint-Jean (Nouveau-Brunswick), la soprano Frances James étudie le chant au McGill Conservatorium à Montréal et s'installe à Toronto où elle se produit à la radio.  Ses nombreuses participations à des émissions de la Société Radio-Canada (Friendly Music, Footlights, Artistes de renom) la font connaître à travers le pays.  À la fin des années 20, elle participe aux Festivals du CP qui l'amènent à Québec et dans plusieurs villes de l'ouest du pays dont Banff où elle rencontre son futur mari, le compositeur Murray Adaskin.  Frances James a contribué à plusieurs premières canadiennes de musique du XXe siècle dont Das Marienleben de Hindemith en 1945.  De 1952 à 1973, elle enseigne le chant à l'Université de la Saskatchewan. 

Portée et contenu
Le fonds est constitué de documents qui témoignent de la vie personnelle ainsi que de la carrière musicale d'interprète et d'enseignante de Frances James :  renseignements biographiques; correspondance personnelle et professionnelle, correspondance avec des étudiants et avec des collègues (Harry Somers, Darius Milhaud, Jean Papineau-Couture, Isaac Stern, etc.); contrats; textes radiophoniques; enseignement (Université de la Saskatchewan, Université de Victoria); 10 spicilèges de coupures, programmes et publicité; programmes de concerts; partitions signées ou annotées; enregistrements sonores de Frances James (contient également des oeuvres de Murray Adaskin dont Serenade Concertante, Coronation Overture, Concerto pour violon et orchestre et l'Algonquin Symphony); documentaire vidéo sur la vie et la carrière du couple James-Adaskin; photographies représentant principalement Frances James. 

Source immédiate d'acquisition :  acquis de Frances James, en plusieurs versements, entre les années 1980 et 1984; des Archives of the Canadian Rockies, Banff, en 1981; Rogers Cable 10 - Victoria, en 1986; de Murray Adaskin en 1993 et 1997. 

Restrictions :  le dossier Jane McKenzie, contenant également des lettres de Morag Noble et Françoise Sutton, est confidentiel. 

Instruments de recherche :  listes; description provisoire. 



Divulgation proactive