Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.


Les Archives de Musique à la Bibliothèque nationale du Canada
JOACHIM, OTTO, 1910-
MUS 270

Thumbnail[48K] Recto     Thumbnail[29K] Verso

Orchestre symphonique de Montréal, «Concerts pour la Jeunesse», 184e Matinée, 14 mars 1959.  (avec l'autorisation de l'Orchestre symphonique de Montréal)

Fonds Otto-Joachim.  - [1912?]-1998.  - 1 m de documents textuels.  - 122 photographies.  - 74 bandes sonores.  - 12 cassettes sonores.  - 2 cassettes audio-numériques. 

Notice biographique
Né à Düsseldorf (Allemagne), Otto Joachim étudie le violon au conservatoire Buths-Neitzel durant plusieurs années et, à partir de 1928, au Rheinische Musikschule avec Hermann Zitzmann.  En 1934, il quitte l'Allemagne et s'installe en Asie (Singapour, Shanghai) où il poursuit à la fois une carrière d'instrumentiste et d'enseignant.  L'artiste obtient en 1949 un visa d'immigrant au Brésil et il décide, suite à un séjour au Canada, de s'établir définitivement à Montréal.  Il devient membre ainsi qu'altiste solo de l'Orchestre symphonique de Montréal et de l'Orchestre de chambre McGill.  Il fonde de plus, avec son frère Walter (violoncelle), Hyman Bress (violon) et Mildred Goodman (violon), le Quatuor à cordes de Montréal (1955-63).  L'ensemble connaît de vifs succès et son répertoire, largement composé de musique canadienne, a contribué à la diffusion d'oeuvres de compositeurs d'ici tels que François Morel, Clermont Pépin, Violet Archer et Jean Papineau-Couture.  En 1956, il poursuit sa carrière de professeur au McGill Conservatorium ainsi qu'au Conservatoire de musique du Québec à Montréal où il est titulaire, entre autres, des classes de musique de chambre jusqu'en 1977.  Compositeur aux inspirations multiples, il nous laisse plusieurs oeuvres dont Asia, Concertante no 1, Contrastes, Divertimento, Night Music, Kinderspiel, Uraufführung et un Quatuor à cordes.  On lui doit également la pièce de musique électroacoustique Katimavik; oeuvre composée pour le Pavillon canadien d'Expo 67. 

Portée et contenu
Le fonds comprend des documents qui témoignent de la vie et des activités musicales d'Otto Joachim.  Plusieurs documents illustrent aussi les nombreuses années du compositeur passées en Asie.  Il contient, entre autres, des documents biographiques et officiels (passeports, visas); de la correspondance professionnelle, notamment avec Udo Kasemets, Glenn Gould, John Weinzweig, Maureen Forrester; des écrits; des oeuvres musicales dont Asia, L'Éclosion, Illumination I, Uraüffuhrung et Mobile für Johann Sebastian Bach; des dossiers relatifs aux oeuvres; des programmes de concerts; des documents publicitaires; des dossiers relatifs aux diverses activités de Joachim dont celles du Montreal Consort of Ancient Instruments; des contrats; des coupures de presses; des photographies de Joachim, de membres de sa famille et de divers artistes; des enregistrements sonores de concerts dirigés par Joachim et d'oeuvres du compositeur dont Kinderspiel, Paean, et Katimavik.

Le fonds est composé des séries suivantes : MUS 270/A Documents personels; MUS 270/B Correspondance; MUS 270/C Oeuvres musicales; MUS 270/D Dossiers relatifs aux oeuvres musicales; MUS 270/E Autres activitées musicales; MUS 270/F Prix, honneurs et hommages; MUS 270/G Photographies; MUS 270/H Enregistrements Sonores; MUS 270/I Varia.

Source immédiate d'acquisition :  acquis d'Otto Joachim en 1996. 

Restrictions :  aucune. 

Instruments de recherche :  Stéphane Jean. Le Fonds Otto-Joachim : répertoire numérique. Ottawa : Bibliothèque nationale du Canada. 1999. 59 p.
(www.collectionscanada.gc.ca/musique/index-f.html#fonds)

Versements complémentaires :  autres versements attendus. 



Divulgation proactive