Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.


Les Archives de Musique à la Bibliothèque nationale du Canada

LE CAINE, HUGH, 1914-1977
MUS 107


Thumbnail[65K]

Hugh Le Caine joue la saqueboute éléctronique, Centre national de recherches, Ottawa, [1954]. Photo: CNR Canada.  (avec l'autorisation du Conseil National de Recherches Canada)

Fonds Hugh-Le Caine.  - 1943-1977.  - 4 m de documents textuels.  - 597 photographies.  - 54 diapositives.  - 59 négatifs.  - 346 bandes sonores.  - 1 cassette sonore.  - 6 disques sonores. 

Notice biographique
Originaire de Port Arthur (auj.  Thunder Bay, Ontario), Hugh Le Caine reçoit une double formation de physicien et de musicien.  Dès 1937, il conçoit un orgue électronique et, en 1952, il travaille à la facture d'autres instruments de conception originale, cette fois, pour le compte du Conseil national de recherches dont il dirige le laboratoire de musique électroacoustique durant quelque 20 années.  On lui doit entre autres la saqueboute électronique (entrepris en 1945) qu'il utilise dans plusieurs de ses compositions.  Il collabore aussi à l'installation du premier studio de musique électronique au Canada, en 1959, à l'Université de Toronto et, en 1964, à celui de l'Université McGill à Montréal.  En 1978, les membres du Canadian Electronic Ensemble de Toronto mettent sur pied le Hugh Le Caine Project visant à faire connaître les réalisations de ce pionnier de la musique électroacoustique. 

Portée et contenu
Le fonds contient des documents qui illustrent les activités musicales et scientifiques de Hugh Le Caine.  Outre ses oeuvres musicales, la conception d'instruments électroniques et la recherche de nouvelles sonorités témoignent de l'avant-gardisme de Le Caine.  Le fonds est formé de documents biographiques; de correspondance; de notes de service (Conseil national de recherches); de carnets de notes; d'un journal intime; d'écrits; de notes de cours, de conférences; de brevets; de notes sur les compositions et sur les instruments; de coupures de presse; de dessins (spirographe) de Le Caine; de diagrammes et de partitions; de photographies du compositeur et de ses instruments; d'enregistrements sonores de compositions et d'expériences en musique électroacoustique. 

Source immédiate d'acquisition :  acquis de Trudi Le Caine, veuve du compositeur, en plusieurs versements, entre les années 1986 et 1995. 

Restrictions :  aucune. 

Instruments de recherche :  fiches; description provisoire. 



Divulgation proactive