Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.


Les Archives de Musique à la Bibliothèque nationale du Canada

PENTLAND, BARBARA, 1912-2000
MUS 110


Thumbnail[56K]

Première page du String Quartet No. 3 par Barbara Pentland. (avec l'autorisation de Joan Payne)

Fonds Barbara-Pentland.  - 1913-1992.  - 3,74 m de documents textuels.  - 315 photographies.  - 93 bandes sonores.  - 23 disques sonores. 

Notice biographique
Née à Winnipeg (Manitoba), Barbara Pentland s'intéresse très jeune à la composition bien que son entourage ne l'y encourage aucunement.  En 1929, malgré les obstacles, elle quitte son pensionnat montréalais pour Paris où elle reçoit ses premiers cours en composition avec Cécile Gauthiez.  De retour à Winnipeg en 1930, elle se consacre plutôt à l'interprétation (piano) qu'à la composition bien qu'elle poursuive, pendant un an et demi, l'étude de la composition par correspondance avec Cécile Gauthiez.  En 1936, elle étudie la composition à la Juilliard Graduate School à New York et, durant les étés de 1941 et 1942, au Berkshire Music Center (Massachussets) avec le compositeur Aaron Copland.  De style néo-classique jusqu'au milieu des années 1950, ses oeuvres sont par la suite sérialistes (influence de Schoenberg et Webern).  Durant plusieurs années, elle travaille à l'Université du Manitoba comme examinatrice et enseigne la composition et d'autres matières au Toronto Conservatory of Music ainsi qu'à l'Université de Colombie-Britannique.  En 1977, elle reçoit le Diplôme d'honneur de la Conférence canadienne des arts.  Barbara Pentland est également compositrice agréée du Centre de musique canadienne. 

Portée et contenu
Le fonds est constitué de documents qui témoignent des activités musicales de Barbara Pentland ainsi que de l'abondance de sa production musicale depuis ses premières oeuvres composées au début de années 1920 jusqu'à la fin des années 1980.  On y retrouve des journaux intimes; de la correspondance avec, entre autres, George Herbert Clarke et son professeur de composition Cécile Gauthiez; des diplômes; des textes de conférences; des manuscrits autographes d'oeuvres de Pentland, y compris les arrangements, les compositions d'enfant, les compositions de la période d'études à Paris, New York et au Berkshire Music Center; des compositions d'autres compositeurs dédiées à Pentland; des écrits; des spicilèges contenant de la correspondance, des coupures de presse et des programmes; des coupures de presse; des photographies de Barbara Pentland, de membres de sa famille et de personnalités du milieu musical; des enregistrements sonores d'interviews et d'oeuvres de Pentland par divers interprètes dont Angela Hewitt, Robert Aitken, Joseph Macerollo et Arthur Polson. 

Source immédiate d'acquisition :  acquis de Barbara Pentland entre les années 1979 et 1993. 

Restrictions :  aucune. 

Instruments de recherche :  inventaire; description provisoire. 

Versements complémentaires :  autres versements attendus. 



Divulgation proactive