Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.


Les Archives de Musique à la Bibliothèque nationale du Canada

STARK, ETHEL, 1916-
MUS 242


Fonds Ethel-Stark.  - 1924-1993.  - 1,71 m de documents textuels.  - 162 photographies.  - 25 bandes sonores.  - 4 disques sonores.  - 3 dessins. 

Notice biographique
Violoniste, chef d'orchestre et professeure née à Montréal, Ethel Stark étudie le violon avec Alfred De Sève et avec Saul Brant au McGill Conservatorium.  De 1928 à 1934, elle poursuit sa formation au Curtis Institute de Philadelphie en suivant des cours de violon avec Lea Luboshutz, de musique de chambre avec Louis Bailly et de direction d'orchestre avec Artur Rodzinski et Fritz Reiner.  Comme violoniste, elle se produit avec plusieurs ensembles notamment le Curtis Symphony Orchestra, le Montreal Orchestra, le Toronto Symphony Orchestra et l'Orchestre de la Société Radio-Canada à Montréal.  La compositrice Violet Archer écrit pour elle la Fantasy for Violin and Piano qu'elle interprète en 1946 à la Société Radio-Canada.  En 1940, elle fonde la Symphonie féminine de Montréal qu'elle dirige jusqu'en 1960.  Elle fonde et dirige également le New York Women's Chamber Orchestra, la Symphonietta Ethel Stark et les Cordes de la Symphonie féminine de Montréal.  De plus, elle enseigne à la Catholic University of America (Washington, D.C.) au Conservatoire de musique du Québec à Montréal ainsi qu'à l'Université Concordia. 

Portée et contenu
Le fonds comprend des documents qui témoignent de la carrière de violiniste et de chef d'orchestre d'Ethel Stark.  Il comporte également des documents qui illustrent les activités de la Symphonie féminine de Montréal, premier orchestre canadien composé exclusivement de femmes et un des rares orchestres au monde.  Le fonds est constitué principalement de partitions publiées annotées de musique pour violon et pour orchestre; il contient aussi des documents biographiques; des diplômes, certificats et autres honneurs; de la correspondance professionnelle avec, entre autres, Ernest Bloch, Wilfrid Pelletier et Thomas Archer; des conférences; des documents administratifs de la Symphonie féminine de Montréal comprenant le certificat d'enregistrement et le contrat d'embauche d'Ethel Stark; des caricatures de Stark par Lou Seligson et Harry Pollack; un portrait d'Ethel Stark par I.A. Schlaer; des spicilèges de coupures de presse et de programmes de concerts; des photographies de Stark et des orchestres qu'elle a dirigés; des enregistrements sonores de ses prestations au violon ou à la direction d'orchestres. 

Source immédiate d'acquisition :  acquis et d'Ethel Stark en 1993 et 1995. 

Restrictions :  aucune. 

Instruments de recherche :  description provisoire. 



Divulgation proactive