Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.


Les Archives de Musique à la Bibliothèque nationale du Canada

STEED, GRAHAM, 1913-1999
MUS 233


Fonds Graham-Steed.  - 1913-1997.  - 1,41 m de documents textuels.  - 1 115 photographies.  - 12 négatifs.  - 42 bandes sonores. 

Notice biographique
Organiste et chef de choeur né en Angleterre, Graham Steed étudie la musique avec son oncle J.E. Hutchinson et est aussi diplômé du Royal College of Organists de Londres.  Il entame sa carrière d'organiste à l'âge de 16 ans à la St. James Church et, au début de la vingtaine, il commence à diriger divers choeurs ainsi qu'à enregistrer des concerts pour la British Broadcasting Corporation.  En 1948, il s'installe au Canada et devient organiste ainsi que chef de choeur à Saskatoon.  Il occupe par la suite les mêmes fonctions à Victoria (Colombie-Britanique) à la cathédrale Christ Church et dirige également la Victoria Choral Society.  En 1959, il déménage en Ontario et fonde un choeur de 36 chanteurs, la Graham Steed Chorale.  À partir des années 1960, Graham Steed se consacre principalement à ses activités d'organiste et se produit dans plusieurs pays dont la France, l'Allemagne, la Belgique, la Nouvelle-Zélande et l'Australie. 

Portée et contenu
Le fonds est composé de documents qui témoignent des activités musicales de Graham Steed.  Il contient, entre autres, une autobiographie en deux volumes intitulée Manuel Labour; un arbre généalogique de la famille Steed; des agendas; de la correspondance professionnelle et personnelle (Ralph Vaughan Williams, Marcel Dupré, sir W. McKie); des discours et des écrits de Graham Steed sur divers compositeurs dont Marcel Dupré, César Franck et Charles-Marie Widor; des compositions comprenant :  Fantaisy on Monk's Gate, Prelude on «Down Ampney» et Nocturne on W. H.  Monk's «St. Matthias»; des procès-verbaux de l'Association des Amis de l'Art de Marcel Dupré; des programmes et critiques de concerts; des contrats; des itinéraires de tournées; des spicilèges de coupures de presse; des photographies de Graham Steed illustrant ses activités d'organiste et de chef de choeur (Victoria Choral Society), sa vie familiale et ses voyages; des enregistrements sonores de Graham Steed, de la Graham Steed Chorale, du Canadian Brass, de Philippe Djokic, d'Elvira Gonella, etc. 

Source immédiate d'acquisition :  acquis de Graham Steed entre les années 1993 et 1997. 

Restrictions : l'autobiographie intitulée Manual Labour ne peut être consultée sans l'autorisation des héritiers de Graham Steed. 

Instruments de recherche :  description provisoire. 

Versements complémentaires :  autres versements attendus. 



Divulgation proactive