Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Un Canada cool

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Des événements et des phénomènes étonnants

Le secret de l'or britannique

Photo montrant cinq lingots d'or

Source
Lingots d'or

Le 1er juillet 1940, une cargaison de poisson classée « très secret » est arrivée au port de Halifax. Que pouvait donc avoir de si particulier cette cargaison de poisson? « Fish » (« poisson » en anglais) était en fait le nom de code d'un cargo qui contenait des réserves d'or et des biens précieux appartenant à la Grande-Bretagne.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les richesses de la Grande-Bretagne ont secrètement été placées dans des caisses et envoyées de l'autre côté de l'océan Atlantique. La présence de nombreux sous-marins allemands, disposés à couler toute embarcation se trouvant sur leur passage, rendait cette opération très risquée. Les biens précieux ont été divisés en plusieurs cargaisons, et chacune est arrivée à destination sans encombre. Pendant toute la durée de la guerre, on a conservé les lingots et les pièces d'or dans les chambres fortes de la Banque du Canada, sur la rue Wellington, à Ottawa. Les biens précieux ont été verrouillés dans une voûte souterraine, au troisième sous-sol de l'édifice de la compagnie d'assurance Sun Life à Montréal, et des policiers de la GRC surveillaient l'endroit en tout temps. Les 5 000 employés de la Sun Life n'ont jamais su que ces richesses étaient entreposées juste au-dessous de leur lieu de travail.

Bien que des centaines de personnes aient participé à cette opération, pas même un seul élément des cargaisons n'a disparu. Et même si personne n'a eu à faire serment de garder le silence, aucun renseignement n'a jamais été dévoilé.

Photo de l'édifice Sun Life à Montréal, au Québec, vers 1931

Source
L'édifice Sun Life à Montréal, au Québec, vers 1931

Photo montrant le devant de l'édifice Sun Life à Montréal, au Québec, en 1933

Source
Le devant de l'édifice Sun Life à Montréal, au Québec, en 1933

Références

Draper, Alfred. Operation Fish, Markham (Ontario), PaperJacks, 1980.

Nulman, Stuart. Beyond the Mountain: True Tales about Montreal, Kirkland (Québec), Callawind Publications, 2002.