Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière :  Les premières communautés canadiennes à la portée des jeunes
IntroductionExplorer les communautés
 

Titre de section : Les Chinois
Introduction | Histoire | Vie quotidienne | Culture | Références


Histoire

La recherche de travail

Quand le chemin de fer du Canadien Pacifique a été achevé, en 1885, les travailleurs ont dû trouver de nouveaux emplois. Plusieurs milliers de travailleurs chinois sont retournés en Chine après la construction du chemin de fer. Mais un plus grand nombre ne pouvaient pas payer le prix du billet. Plusieurs d'entre eux sont restés en Colombie-Britannique, surtout à Victoria et à Vancouver. Quelques-uns se sont établis dans les petites villes le long de la ligne du chemin de fer. Certains sont devenus jardiniers, épiciers, cuisiniers ou domestiques dans des maisons de Blancs fortunés.

Les Chinois qui sont allés vers l'est se sont établis principalement dans les villes et petites villes et ont ouvert des blanchisseries, des restaurants ou des cafés. Ces commerces ne nécessitaient ni beaucoup d'argent, ni la connaissance de l'anglais, ni une formation particulière. Certains travailleurs ont trouvé des emplois comme mineurs dans ce qui est aujourd'hui la province de l'Alberta, d'autres ont travaillé comme cuisiniers dans des fermes ou des ranchs. Ces emplois étaient saisonniers, et les travailleurs devaient donc retourner dans des villes comme Calgary, Edmonton, Lethbridge et Red Deer pour y passer l'hiver.

   
Employé de la buanderie Innisfail à Innisfail, en Alberta, en 1904   Chinois se servant de paniers suspendus à une pôle pour transporter ses légumes et les vendre en faisant du porte-à-porte

Précédent Suivant


Divulgation proactive